Pierre Martinet (homme d'affaires)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Martinet, né le à Beaurepaire-en-Bresse en Saône-et-Loire, est le président fondateur du groupe éponyme qui fabrique et commercialise des salades traiteur. Pierre Martinet, connue pour son célèbre slogan « Le traiteur intraitable » dirige toujours la société, dont il détient 84 % des parts[1]. La marque Pierre Martinet est leader en France sur son marché.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et origines[modifier | modifier le code]

Pierre Martinet nait à Beaurepaire-en-Bresse en Saône-et-Loire, et passe toute son enfance dans la ferme familiale du Fay, un petit village de la Bresse situé à la limite du Jura. Il est l'aîné d'une famille de trois enfants. Son père était agriculteur et possédait une ferme de 7 hectares.

Débuts[modifier | modifier le code]

À 14 ans, Pierre Martinet arrête l’école, après une scolarité compliquée et quitte la ferme familiale pour apprendre le métier de charcutier[2]. Il fait alors son apprentissage dans une charcuterie de Lons-le-Saunier, dans le Jura. En 1968, il décide d'acheter une boucherie-charcuterie à Jujurieux dans l'Ain grâce à un emprunt contracté auprès de sa tante et d'un ami. Les produits alors fabriqués sont boudins, tripes, museaux, quenelles... En 1970, Pierre Martinet décide de faire les marchés avec une 2 CV Citroën, huit planches, trois tréteaux et un parasol sur Annemasse, Oyonnax, Pont-d'Ain et Morestel[2].

1976 : Création de l'entreprise Pierre Martinet[modifier | modifier le code]

En 1976, Pierre Martinet arrête les marchés et s'installe à Villeurbanne, près de Lyon, sur 200 m2[2]. Il vend alors ses produits dans toute la France avec le même tarif, a des produits de bonne qualité et s'adresse aux grossistes, centrales d'achat et hypermarchés. En 1977, Pierre Martinet crée sa société et lui donne son nom[2].

1980 : Développement de l'entreprise[modifier | modifier le code]

En 1980, Pierre Martinet s'installe sur 1000 m2 à Saint-Quentin-Fallavier (Isère). L'année suivante, il commence la commercialisation de ses produits en Belgique et en Suisse.

En 1986, Pierre Martinet agrandit son usine qui passe de 1000 m2 à 2000 m2. Un hall de 250 m2 est consacré à la production de salades de céleri, champignons à la grecque, fruits de mer, museau de porc et museau de bœuf en conditionnement de 2,5 kg. Cette année-là, la production atteint 140 tonnes. En 1989, Pierre Martinet rachète une usine de 2000 m2 aménagée pour déplacer la production de salades. En 1991, Pierre Martinet lance les premières salades traiteurs libre service en GMS, des salades prêtes à consommer dans un emballage transparent.

En 1992, l'entreprise s'installe sur le site de la Noirée à Saint-Quentin-Fallavier (le siège social actuel de l'entreprise et la nouvelle usine). 2500 m2 sont consacrés à la logistique. La même année, Pierre Martinet créé la société Martinet Ensalada, basée en Espagne, qui fournit la grande distribution.

1994 : Développement de la marque[modifier | modifier le code]

En 1994, la marque Pierre Martinet lance sa première campagne télévisée grand public qui met en avant ses produits avec le fameux slogan : « le traiteur intraitable »[3]. Cette même année, il conclut un partenariat avec Guy Savoy pour le développement culinaire des produits ainsi qu'un partenariat avec Frédéric Saldmann, médecin nutritionniste créateur et président de SPRIM.

En 1996, Pierre Martinet rachète la société Louis Lemoine à la Selle-sur-le-Bied (Loiret)[4]. En 1997, il rachète Randy basée à Chaponost (Rhône)[4].

En 1998, il vend son savoir-faire sur la fabrication de salades à un partenaire industriel au Canada[Qui ?] et prend une participation de cette société à 32,5 %.

En 2000, il crée un nouveau logo et intègre son portrait à son packaging[2].

En 2003, la marque Martinet Do Brasil est créée pour le marché brésilien.

En 2007, Martinet Iberica Continental est créée à Madrid pour la vente de salades en Espagne, et un accord de développement est signé avec Marco Polo à Bruxelles.

En 2017, Pierre Martinet lance une gamme VÉGÉTAL et une gamme BIO.

En 2018, 50 ans entrepreneuriat Pierre Martinet[pas clair].

En 2018, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 165 millions d'euros et emploie près de 700 salariés permanents.

Investissement dans le rugby à XV[modifier | modifier le code]

Dès 1992, Pierre Martinet devient le sponsor principal du Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby[5]. Son apport est alors de 700 000 francs. Durant l'été 1996, il devient président. Il parvient à convaincre plus de 90 partenaires financiers à apporter entre 15 000 et 150 000 francs chacun[5]. Il est pendant treize ans président du club, jusqu'en 2009[6]. Il est membre du comité directeur de la Ligue nationale de rugby de 2005 à 2008.

Décorations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Martinet cède une part minoritaire de son capital », sur Les Marchés I Le média de l'alimentaire,
  2. a b c d et e Maxime Amiot, Pierre Martinet, le traiteur insatiable, L'Express, 4 mars 2005
  3. Un Martinet intraitable, Stratégies, 27 août 1999
  4. a et b Anne Chatel-Demenge, Le traiteur isérois Martinet reprend Randy, Les Echos, 28 octobre 1997
  5. a et b « Les Berjaliens mettent un peu de «douceur dans un sport d'hommes» », sur humanite.fr, .
  6. Sylvain Labbé, « Martinet tire sa révérence »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur sport.europe1.fr, Europe 1, (consulté le )
  7. Décret du 14 novembre 2000 portant promotion et nomination
  8. Décret du 2 avril 2010 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]