Pierre Margry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Margry
Pierre Margry 1848.jpg
Pierre Margry en 1848
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Pierre Margry, né le à Paris et mort le à Paris (17e arrondissement), est un historien et archiviste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Antoine Aglaé Margry et de Marie Aimable Armand, Pierre Athanase Margry naît à Paris le .

Ayant entamé sa carrière comme archiviste au ministère de la Marine et des Colonies en 1844, il devient par la suite conservateur adjoint aux Archives nationales. Par son patient travail de transcription des manuscrits, il sort de l'oubli les grands aventuriers français des XVIIe et XVIIIe siècles et contribue à développer la connaissance de l'histoire de la Nouvelle-France et du Canada français. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur par décret du [1].

Louis-Joseph Papineau, alors qu'il était à Paris, a travaillé avec Pierre Margry, bénéficiant de son accès aux documents et de son érudition.

Pierre Margry meurt le en son domicile du 9 rue Lécluse dans le 17e arrondissement de Paris[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • De la Démocratie en France, réponse à M. Guizot, 1849.
  • Familles de la France coloniale. Les Rouer de Villeroy, 1851 (lire en ligne)q:
  • Belain d'Esnambuc et les Normands aux Antilles : origines transatlantiques : d'après des documents nouvellement retrouvés, 1863.
  • Relations et mémoires inédits pour servir à l'histoire de France dans les Pays d'outre-mer, tirés des archives du ministère de la Marine et des colonies, 1867.
  • Les Navigations françaises et la révolution maritime du XIVe au XVIe siècle, 1867.
  • Un fils de Colbert, étude suivie de la correspondance du marquis d'Ormoy avec son père concernant les bâtiments du palais de Versailles et les travaux faits dans les environs, 1663-1704, 1873.
  • Mémoires et documents pour servir à l'histoire des origines françaises des pays d'outre-mer. Découvertes et établissements des Français dans l'Ouest et dans le Sud de l'Amérique septentrionale (1614-1698, 1694-1703, 1683-1724, 1679-1754), 6 vol. , 1879-1888.
  • La Conquête et les conquérants des îles Canaries, nouvelles recherches sur Jean IV de Béthencourt et Gadifer de La Salle, le vrai manuscrit du Canarien, 1896 ; Correspondance.
  • Lettres de Margry à Parkman : 1872-1892, publiées par Louis-Philippe Cormier, Ottawa : Éditions de l'Université d'Ottawa, 1977.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dossier de Légion d'honneur de Pierre Margry, http://www.culture.gouv.fr/LH/LH137/PG/FRDAFAN83_OL1738008v001.htm
  2. Registres paroissiaux et d'état civil à Paris, acte de décès de Pierre Athanase Margry en date du , Paris 17e, archives de Paris, consultable en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]