Aller au contenu

Pierre Maraval (artiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Maraval
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Pierre Maraval est un artiste plasticien français né à Castres en 1950. Peintre et photographe, connu pour sa série Portraits X 1000, il est aussi réalisateur de films et romancier.

Il a vécu en France, aux États-Unis, au Portugal, à Cuba, au Canada et en Italie. Peintre autodidacte, sa première exposition a été présentée par la Atlantic Arts Gallery (New York, 1982). La même année, à Paris, il a fondé le mouvement Beau Lézard[source secondaire souhaitée], lié à l’émergence de la Figuration Libre. Au cours des années 1980, ses travaux ont été montrés dans des expositions personnelles ou collectives.

Au début des années 1990, lors de l’éclosion du World Wide Web, il abandonne la peinture pour initier un nouveau mode d’expression consistant à figurer des réseaux sociaux : en 1993 il présente à l’UNESCO à Paris[source secondaire souhaitée], l’œuvre Mille Femmes, un tableau monumental composé des portraits, en Polaroïd, de mille femmes qui se sont choisies les unes les autres selon un principe de chaîne.

Ce principe de réseau social, a donné lieu à la série Portraits X 1000. Chacune des expositions consiste en une œuvre unique, une installation monumentale réunissant les portraits de mille personnes liées par une situation commune dans la société, sur des thèmes divers : la médecine, les pionniers du numérique, la recherche scientifique, la gastronomie, etc. Ces œuvres sont présentées à chaque fois selon des techniques et technologies différentes, telles que : Polaroïds, projections vidéos, impressions numériques, murs d'écrans, sites internet... En 1995, il est le premier artiste français à concevoir une œuvre pour le web avec le site IDEAS, un musée virtuel qui présente les portraits de mille personnes engagées dans la lutte contre le sida.

La série Portraits x 1000 est en cours[Quand ?], en particulier le concept Mille Femmes qui a été décliné à Paris, La Havane, Montréal, Toronto, et est en développement sur tous les continents pour constituer un hommage mondial aux femmes de toutes cultures et de tous horizons.

Sur le même engagement, il travaille depuis 2018 au lancement de l’application[source secondaire souhaitée] WE (Women Equality), destinée à réunir des millions de portraits de femmes du monde entier, sur le thème de l’égalité des genres.

En 2023 il a lancé l'œuvre digitale numérique WOW (Women Of the World), une infinie galerie de portraits de femmes du monde entier sur une plateforme internet.

Pierre Maraval a aussi réalisé plusieurs films documentaires et un long-métrage de fiction intitulé Black qui a été distribué en France en 2003. Il est également l'auteur de plusieurs romans.

Expositions

[modifier | modifier le code]
Bloodbrothers, 1993.

Expositions personnelles

[modifier | modifier le code]

Peinture et dessin

[modifier | modifier le code]
  • 1982 : Solo show, Atlantide Arts Gallery, New York
  • 1982 : Solo show, Fulham Studios, Londres
  • 1983 : Guerrières et accessoires, Galerie Beau Lézard, Paris
  • 1984 : Hard Contemporain, Galerie Beau Lézard, Paris
  • 1985 : Entre deux Nuits, Galerie Beau Lézard, Paris
  • 1987 : Défiguration, Galerie Beau Lézard, Paris
  • 1988 : Heaven can wait, Galerie Beau Lézard, Paris
  • 1990 : Les Tours de Force de la Cité, Galerie JMS, Carcassonne
  • 1991 : Rayonnement Fossile, Chapelle des Jésuites, Nîmes
  • 1992 : Un moment de Vérité, Brut de Culture, Neuilly-sur-Seine
  • 1993 : Bloodbrothers, Galerie Gastaud & Caillard, Paris
  • 1993 : Bloodbrothers, Galerie Gastaud & Caillard, Clermont-Ferrand
  • 1993 : Impur, Hotel de Région, Montpellier
  • 1994 : Paintings, Galerie Gastaud & Caillard, Paris
  • 1994 : Peintures, Espace Saint François, Lausanne
  • 1996 : Mille Baisers, (dessins), IESA, Paris
  • 1997 : Mille Baisers, (dessins), Espace Saint François, Lausanne
  • 1998 : Mille Baisers, (dessins), Cloître des Cordeliers, Tarascon
  • 2011 : Words, exposition personnelle, Galerie Seine 51, Paris
Mille Femmes, Toronto.

Série Portraits x 1000

[modifier | modifier le code]
  • 1993 : Mille Femmes, UNESCO, Paris
  • 1995 : IDEAS, Chapelle de la Salpêtrière, Paris
  • 1996 : 1000 Artistes Cubains, Pavillon Cuba, La Havane
  • 1996 : 1000 Artistes Cubains, Galerie Enrico Navarra, Paris
  • 1996 : 1000 Artistes Cubains, Musée Goya, Castres
  • 1997 : 1000 Athlètes Cubains, ExpoCuba, La Havane
  • 1998 : Marseille Mondial, Vieux Port, Marseille
  • 1998 : Marseille Mondial, Musée du Palais du Pharo, Marseille
  • 1998 : 1000 Femmes Cubaines, Hôtel Habana Libre, La Havane
  • 2001 : Pionniers.net, UNESCO, Paris
  • 2003 : Jouteurs, Musée Paul Valéry, Sète.
  • 2004 : Style Link, Nikki Diana Marquardt Gallery, Paris
  • 2005 : AIDES X 1000, Pont des Arts, Paris
  • 2007 : Mille femmes Montréal, Montréal[1]
  • 2008 : Toronto’s Mille femmes, Allen Lambert Gallery, Toronto[2]
  • 2010 : Mille chercheurs parlent d’avenir, Musée du Panthéon, Paris
  • 2019 : Mille créateurs de goûts, MUCEM, Marseille
  • 2019 : Mille créateurs de goûts, Galerie du Cours, Aix-en-Provence
  • 2021 : Mille femmes à Sète, Port de Sète[3]
  • 2023 : Mille donne di Venezia, Ocean Space, Thyssen-Bornemisza Academy, Venise[4]
  • 2023 : WOW (Women Of the World), exposition digitale globale sur internet.
Le Déjeuner sur l'herbe.

Expositions collectives (sélection)

[modifier | modifier le code]
  • 1983 : Ricochet / 25 artistes et David Bowie, Galerie du Temple, Paris
  • 1985 : Les piliers de la Coupole, La Coupole, Paris
  • 1994 : Le Déjeuner sur l’herbe, Centre Régional d’Art Contemporain, Sète
  • 1994 : Le Déjeuner sur l’herbe, 50, avenue Montaigne, Paris
  • 1998 : 80 artistes autour du Mondial, Galerie Enrico Navarra, Paris
  • 2006 : Don Quichotte, Galerie Yves Faurie, Artenimes, Nîmes
  • 2018 : Don Quichotte, Institut français, Madrid

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • Rayonnement fossile, catalogue d'exposition, édition Ville de Nîmes, 1992
  • Bloodbrothers, catalogue d'exposition, édition Galerie Gastaud et Cayard, Paris, 1993
  • Mille femmes, catalogue d'exposition, édition ELLE, 1994
  • Ideas, catalogue d'exposition, À demain éditions, 1995[5]
  • Mil artistas cubanos, catalogue d'exposition, édition Galerie Enrico Navarra, Paris, et Musée Goya, Castres, 1996
  • Mil deportistas cubanos, catalogue d'exposition, édition Galerie Enrico Navarra, Paris, 1997
  • Mil mujeres cubanas, catalogue d'exposition, édition Galerie Enrico Navarra, Paris, 1998
  • Marseille Mondial, catalogue d'exposition édité par l'Olympique de Marseille, 1998
  • Paysages Cubains, catalogues d'exposition, édition Galerie Enrico Navarra, Paris, 1999
  • Pionniers.net, catalogue d'exposition, édition UNESCO, Paris, 2001
  • Jouteurs, catalogue d'exposition, édition Ville de Sète, 2003
  • Aides x 1000, éditions du Cherche Midi, Paris, 2004
  • Mille femmes Montréal, catalogue d'exposition, édition Galerie Sas, Montréal, 2007
  • Toronto's Mille Femmes, catalogue d'exposition édition Festival Luminato, Toronto, 2008
  • Main basse sur l'Élysée, roman, éditions Hugo & Cie, 2007
  • Go & Fast, roman, éditions Hugo & Cie, 2008
  • Le président est mort, roman, éditions Hugo & Cie, 2010
  • Mille chercheurs parlent d'avenir, Paris, édition PMP, 2010
  • Insurrection, roman, Hugo & Cie, 2012
  • Mille créateurs de goûts, édition MPG-2019
  • Mille femmes à Sète, édition Ville de Sète, 2021
  • Mille donne di Venezia, édition Elzeviro, 2023

Filmographie

[modifier | modifier le code]
  • Tembleque, documentaire de 30 min, 1996.
  • Black, fiction, 90 min, 2003[6]
  • 1000 chercheurs parlent d’avenir, documentaire, 2010[7]
  • La vraie histoire d'Angelina Jolie, 70 min, 2012[8]
  • L'album secret de Clint Eastwood, 90 min, 2013[9]

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Laurence Clavel, « Mille visages de femmes », sur Le Devoir, (consulté le )
  2. (en) Ashante Infantry Entertainment reporter, « 1,000 femmes, 1,000 pictures », sur Toronto Star, (consulté le )
  3. « Sète : 1 000 femmes nous regardent et font un clin d'œil à Brassens avec Pierre Maraval », sur midilibre.fr (consulté le )
  4. (it) Emma Drocco, « Ritratti di mille donne di Venezia », sur exibart.com, (consulté le )
  5. (en) « Livre - "Pierre Maraval : Ideas. Mille idées pour la vie. Une exposition en hommage à toutes les forces engagées dans la lutte contre le Sida" », sur Mucem (consulté le )
  6. « Black de Pierre Maraval (2002) - Unifrance », sur www.unifrance.org (consulté le )
  7. « 1000 chercheurs parlent d’avenir : la science fait sa fiction dès demain sur LCP », sur Premiere.fr, (consulté le )
  8. SensCritique, « Casting de La vraie histoire d'Angelina Jolie (2019) », sur SensCritique (consulté le )
  9. « L'Album secret de Clint Eastwood Documentaire de Pierre Maraval (France, 2012) (Documentaire cinéma) : la critique Télérama », sur television.telerama.fr, (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]