Pierre Manguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Manguin
Présentation
Naissance
Paris
Décès (à 54 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Architecte
Archéologue
Formation École nationale supérieure des beaux-arts

Pierre Manguin est un architecte et archéologue français, né à Paris le , mort dans la même ville le . Il est l'élève de Louis-Hippolyte Lebas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Paris, Pierre Manguin est le fils d’autre Pierre Manguin, boulanger et de Louise Julienne Trézel, originaire de Saint-Ouen[1].

Devenu architecte et demeurant 87 rue du Faubourg Poissonnière à Paris, il épouse le Françoise Stéphanie Auvert, fille de propriétaire parisien[2].

Le , il meurt à son domicile situé 99 rue Lafayette dans le 10e arrondissement de Paris à l’âge de 54 ans[3], à la survivance de son épouse, décédée en 1887[4].

Apparenté au vitrailliste Louis Trézel, il figure comme témoin dans l’acte de décès de Jean Marie Victor Viel (1796-1863)[5], architecte en 1855 du Palais de l’Industrie à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Architecte à compter de 1837[6], Pierre Manguin entre le à l'école des beaux-arts de Paris[7], il est élève d'Hippolyte Le Bas. Il est également attaché, en tant que dessinateur, à la commission nationale des monuments historiques[7]. Il réalise les travaux d'architecture suivants[7] :

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Première médaille au Salon de 1848.
  • Pierre Manguin est nommé chevalier de la Légion d'honneur le [8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base Léonore, dossier de Légion d'honneur et acte de mariage : naissance de Pierre Manguin le 12 février 1815 à Paris, fils de Pierre Manguin, boulanger et de Louise Julienne Trézel. Une correction figurant dans son acte de décès le donne né à La Ferté-Bernard dans la Sarthe, mais il s'agit d'une erreur.
  2. Familysearch, Paris, Reconstitution chronologique des actes de mariage, vue 2407/2451 : le 31 août 1839, acte de mariage à Paris, 2e arrondissement, entre Pierre Manguin, architecte, 87 rue du Faubourg Poissonnière, fils de Pierre Manguin et de Louise Julienne Trézel et Françoise Stéphanie Auvert, 9 rue Bellefond, fille de Thomas Victor Auvert, et d'Anne Augustine Miger. Acte en ligne.
  3. Archives de Paris, 10e, V4E1258, vue 4/12, acte n°5013 du 23 décembre 1869 : décès la veille de Pierre Manguin, architecte domicilié n°99 rue Lafayette à l'âge de 54 ans, à la survivance de son épouse, 51 ans. Témoins : Charles Gérard, 23 ans, architecte, 9 rue Moncey, neveu et Jean Baudouin, 41 ans, vérificateur, 15 rue du Canal St Martin à Paris.
  4. Archives de Paris, 10e, V4E6437, vue 12/17, acte n°1559 : 8 avril 1887, décès de Françoise Stéphanie Augustine Auvert, veuve, 67 ans, domiciliée 99, rue Lafayette. Témoins : Jules Baubigny, 55 ans, commissaire priseur honoraire, rue Castiglione, gendre et Léonce Loiseau, 33 ans, principal clerc de notaire, rue Richelieu à Paris, petit gendre.
  5. Archives de Paris, 10e, vue 142/729, acte n°799 : décès le 7 mars 1863 de Jean Marie Victor Viel, à l'âge de 68 ans, domicilié 7 rue de La Fayette, né à Paris, célibataire.
  6. Article biographique rédigé par Marie-Laure Crosnier Leconte sur AGORHA, Bases de données de l'Institut national d'histoire de l'art, en lien.
  7. a b et c Léon Charvet, Lyon artistique. Architectes : notices biographiques et bibliographiques avec une table des édifices et la liste chronologique des noms, Lyon, Bernoux et Cumin, , 436 p. (lire en ligne), p. 231 à 233
  8. « Pierre Manguin », base Léonore, ministère français de la Culture

Sur les autres projets Wikimedia :