Pierre Louette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Louette, né le à Paris, est un haut fonctionnaire français, ancien président-directeur général de l'Agence France-Presse de à . Il est ensuite directeur exécutif, secrétariat général et opérateurs France chez Orange avant de prendre la tête du groupe Les Échos-Le Parisien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Pierre Louette est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et ancien élève de l'École nationale d'administration. Il est licencié en droit à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est diplômé de l'ENA en 1989, Promotion Liberté-Égalité-Fraternité (1989).

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Pierre Louette intègre en 1989 la Cour des comptes. Il exerce ensuite au sein du cabinet du Premier ministre Édouard Balladur, de 1993 à 1995, et dans le groupe France Télévisions de 1995 à 1996. Puis au sein de Havas Advertising de 1996 à 2000, puis de ConnectWorld, une agence de communication qu'il fonde avec Jérôme Wallut en 1997. Pierre Louette se retrouve enfin chez LVMH de 2000 à 2003 pour finalement réintégrer la Cour des comptes en 2003.

Pierre Louette devient directeur général « gestion » de l'Agence France-Presse en , puis président-directeur général en 2005, succédant à Bertrand Eveno[2],[3]. Malgré des relations tendues avec les salariés de l'agence durant les derniers mois de son activité, il a redressé les comptes de l'AFP et a fortement participé à sa modernisation[4]. Le , lors de la fin de son mandat, il est remplacé par Emmanuel Hoog.

En 2010, il rejoint le comité exécutif du groupe Orange en tant que Directeur Exécutif, Secrétariat Général et Opérateurs France[5],[6].

Depuis le , il fait partie des 18 personnalités retenues pour siéger au Conseil national du numérique dont la création a été officialisée par Nicolas Sarkozy[7]. Il a également été élu président de la Fédération Française des Télécoms le , succédant à Frank Esser qui occupait cette fonction depuis la création de la Fédération en 2007[8]. Il est à nouveau élu président de la Fédération française des télécoms le [9].

En 2016, il rejoint le conseil de surveillance du groupe Rocket Internet[10].

En 2018, il devient président-directeur général du groupe de presse Les Échos-Le Parisien. L'année suivante, pour tenter de peser face à Google et Facebook dans la publicité en ligne, il cumule avec la présidence de la société Alliance Gravity[11],[12].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Auteur
Préfacier
Directeur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chloé Woitier, « Pierre Louette prend la tête du groupe Les Échos-Le Parisien », Le Figaro,‎ (lire en ligne Accès limité, consulté le ).
  2. « Pierre Louette élu à la tête de l'AFP », sur Le Monde, (consulté le ).
  3. « Pierre Louette élu PDG de l'AFP » Accès limité, sur Nouvel Obs, (consulté le ).
  4. Laurence Girard, « En pleine interrogation sur son avenir, l'AFP perd son PDG », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le ).
  5. « Biographie Pierre Louette », sur Orange, (version du 29 août 2017 sur l'Internet Archive) (consulté le ).
  6. Quentin Domart, « Pierre Louette, un Balladur's Boy à France Télécom », sur L'Expansion, (version du 29 août 2012 sur l'Internet Archive) (consulté le ).
  7. « Diaporama : Qui sont les membres du Conseil national du numérique (CNN) ? », sur L'Express, (consulté le ).
  8. « Changement de gouvernance de la Fédération Française des Télécoms », sur FFTélécoms, (version du 18 janvier 2017 sur l'Internet Archive) (consulté le ).
  9. « Gouvernance 2017/2018 : Pierre Louette, Président de la FFTélécoms », sur FFTélécoms, (consulté le ).
  10. Philippe Guerrier, « Actualités Management : Pierre Louette rejoint le conseil de surveillance de Rocket Internet », ITespresso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Société : Alliance Gravity Data Media », sur Societe.com, (consulté le ).
  12. Charles de Laubier, « Pierre Louette fête ses 1 an à la tête du « Groupe Les Échos-Le Parisien », plus digital et hors-presse que jamais », sur editionmultimedia.fr, (consulté le ).
  13. « Légion d'honneur : la promotion de Pâques 2007 », sur Le Figaro, (consulté le ).
  14. « Conférencier : Pierre Louette » [PDF], sur colloque-npa.fr, (consulté le ), p. 11 / 72.

Liens externes[modifier | modifier le code]