Pierre Loeb (galeriste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loeb et Pierre Loeb (peintre).
Pierre Loeb
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalité
Activité
Fratrie
Enfant
Albert Loeb (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pierre Loeb.tombe.JPG

Tombe de Pierre Loeb et Denise Colomb au cimetière du Montparnasse.

Pierre Loeb est un galeriste français né à Paris le et mort le , âgé de 66 ans. Il est le fondateur de la Galerie Pierre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les jumeaux Pierre et Édouard Loeb naissent à Paris en 1897. Après la Première Guerre mondiale, Pierre Loeb fréquente le docteur Tzanck, collectionneur d'art et ami de Pascin, Derain, Othon Friesz... La Galerie Pierre est inaugurée le 10 octobre 1924 au 13, rue Bonaparte, avec comme collaboratrice Henriette Gomès, modèle de Pascin, avant qu'elle n'ouvre sa propre galerie en 1938. Pierre Loeb devient alors l'ami de Picasso. Il expose le peintre Miró en juin 1925 et consacre une exposition, le 14 novembre de la même année, à la peinture surréaliste (œuvres de Paul Klee, Man Ray, Joan Miró, Max Ernst, Pablo Picasso, André Masson, Giorgio de Chirico, Pierre Roy, Georges Malkine, et d'autres).

En 1926, la galerie déménage au 2, rue des Beaux-Arts. Il expose les œuvres de Georges Braque, Raoul Dufy, Marc Chagall, Jean Arp. Loeb épouse en 1928 Silvia Luzzatto. Ils auront deux enfants, Florence Loeb et le futur galeriste Albert Loeb. Il se lie d'amitié avec Antonin Artaud. Ce dernier réalisera de nombreux portraits de Pierre Loeb et de sa fille Florence. De 1933 à 1939, la galerie Pierre accueille Balthus, Victor Brauner, Picasso, Kandinsky, Wolfgang Paalen, etc.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'exile à Cuba avec sa famille. Après la Libération, la galerie Pierre rue de Seine accueillera les œuvres de Giacometti, Antonin Artaud, Dora Maar, Vieira da Silva, Zao Wou-Ki, Jean-Paul Riopelle, Georges Mathieu, André Lanskoy, Sergio de Castro, Constantin Macris, Paul Kallos, Georges Feher, Georges Romathier.

En 1957, il se remarie avec le peintre Agathe Vaïto. Il expose cette année-là les photographies de Denise Colomb, qui a immortalisé peintres et sculpteurs de la galerie Pierre depuis les débuts[1].

La galerie ferme ses portes en 1963. Pierre Loeb s'éteint le . Il est inhumé au Cimetière du Montparnasse.

Liens de parenté[modifier | modifier le code]

  • Denise Colomb, photographe, sa sœur.
  • Edouard Loeb, galeriste, son frère jumeau.
  • Albert Loeb, galeriste, son fils.
  • Florence Loeb, modèle, sa fille.
  • Martin Loeb, acteur, son petit-fils.
  • Caroline Loeb, auteur, chanteuse, comédienne et metteur en scène, sa petite-fille.
  • Isabelle Weingarten, modèle, actrice, photographe, sa petite-fille.

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1979, le Musée d'art moderne de la ville de Paris consacre une exposition à la galerie Pierre du 7 juin au 16 septembre. Le musée d'Ixelles reprend cette exposition du 4 octobre au .

Iconographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Loeb, Voyage à travers la peinture, Bordas, Paris, 1945.
  • Edouard Loeb, Mon siècle sur un fil - souvenirs, Robert Laffont, Paris, 1982.Véronique, Ed. François Bernouard, 1946.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catalogue de l'exposition L'Aventure de Pierre Loeb - La galerie Pierre - Paris 1924/1964 (1979)
  2. Sophie Malexis, Emile Savitry, un photographe de Montparnasse, éditions 5 Continents, 2011, p. 44/112. pp.