Pierre Lepère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lepère.
Pierre Lepère
Naissance (73 ans)
Lyon
Activité principale
romancier, auteur de roman policier, poète, essayiste, auteur de littérature pour la jeunesse
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
roman, poésie, essai

Pierre Lepère est un romancier, poète et essayiste français né à Lyon le (73 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Antipodes, poèmes, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Le Chemin », 1976, 102 p. (notice BnF no FRBNF34695957)
  • Création poétique et poésie : de l’aube de la Renaissance au crépuscule du romantisme, essai, Paris, Éditions Bordas, coll. « Littérature vivante », 1990, 127 p. (ISBN 2-86311-200-7)
  • L’Imprévu de tout désir, poèmes, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Le Chemin », 1990, 112 p. (ISBN 2-07-072012-8)
  • L’Âge du furieux, 1532-1859 : une légende dorée de l'excès en littérature, essai, Paris, Éditions Hatier, coll. « Brèves littérature », 1994, 237 p. (ISBN 2-218-00534-4) - rééd. la Différence, 2006
  • L’Héritage de la nuit, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 1995, 214 p. (ISBN 2-7291-1052-6)
  • Monsieur d’ailleurs, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 1996, 255 p. (ISBN 2-7291-1155-7)
  • L’Étoile absinthe, Paris, Éditions Verticales, 1997, 197 p. (ISBN 2-84335-079-4)
  • L’Ami d’Angelo, littérature jeunesse, Paris, Éditions Gallimard Jeunesse, coll. « Page blanche », 1999, 137 p. (ISBN 2-07-052643-7)
  • La Jeunesse de Molière, ill. de Philippe Mignon, littérature jeunesse, Paris, Éditions Gallimard Jeunesse, coll. « Page blanche », 1999, 208 p. (ISBN 2-07-051944-9)
  • Au nom de la Pompadour, roman, Paris, Éditions Flammarion, 2001, 266 p. (ISBN 2-08-068143-5)
  • Le Petit Anarchiste, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2001, 141 p. (ISBN 2-7291-1335-5)
  • Fragile paradis, roman, Paris, Éditions Berg International, coll. « Monde à part », 2002, 93 p. (ISBN 2-911289-46-3)
  • La gloire est un éclat de verre, roman, Paris, Éditions de l’Archipel, 2002, 255 p. (ISBN 2-84187-367-6)
  • Les Lèvres de la Joconde, roman, Paris, Éditions de l’Archipel, 2003, 283 p. (ISBN 2-84187-492-3)
  • La Dame de Provins, roman, Paris, Éditions de l’Archipel, 2004, 230 p. (ISBN 2-84187-594-6)
  • Un couple désespéré, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2006, 287 p. (ISBN 2-7291-1635-4)
  • Cœur citadelle, poèmes, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Clepsydre », 2008, 76 p. (ISBN 978-2-7291-1761-0)
  • La Folardie, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2009, 144 p. (ISBN 978-2-7291-1810-5) [lire en ligne]
  • Le Ministère des ombres, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2010, 256 p. (ISBN 978-2-7291-1894-5)[1]
  • Un prince doit venir, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2011, 288 p. (ISBN 978-2-7291-1947-8)[2]
  • Le Locataire de nulle part, poèmes, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Clepsydre », 2013, 80 p. (ISBN 978-2-7291-2041-2) [lire en ligne]
  • Marat ne dort jamais, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2014, 384 p. (ISBN 978-2-7291-2063-4)[3],[4],[5]
  • Les Roses noires de la Seine et Marne, roman, Paris, Éditions de La Différence, coll. « Littérature », 2016 (ISBN 978-2-7291-2158-7)[6]
  • Gibier fantôme, Z4 Éditions, 2018
  • L'Assassin et son double, Z4 Éditions, 2018
  • L'Oiseleur, poèmes, Z4 Éditions, 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Heuré - Télérama n° 3178, « Le Ministère des ombres », sur telerama.fr, (consulté le 19 mars 2013)
  2. Marianne Payot, « Un prince doit venir, par Pierre Lepère », sur L'Express.fr, (consulté le 19 mars 2013)
  3. Nicolas Vidal, « "Marat ne dort jamais" de Pierre Lepère chez la Différence (Paris, France) », sur putsch.media, (consulté le 15 août 2018).
  4. Jean-Claude Lebrun, « Pierre Lepère un autre portrait », sur www.humanite.fr, (consulté le 15 août 2018).
  5. « "Marat ne dort jamais" de Pierre Lepère chez la Différence (Paris, France) », sur www.20minutes.fr, (consulté le 15 août 2018).
  6. Claude Le Nocher, « Pierre Lepère : Les roses noires de la Seine-et-Marne (Éditions de la Différence, 2015) », sur www.action-suspense.com, (consulté le 15 août 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]