Pierre Lejay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Lejay
Fonction
Président
Bureau des longitudes
janvier -
Albert Pérard (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Membre de

Le révérend Père Pierre Lejay est un jésuite et un physicien français qui dirigea la Commission scientifique des expéditions polaires.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le à Tamaris-sur-Mer et mort dans la nuit du 10 octobre au sur un paquebot entre les États-Unis et l'Europe.

Après des études à l'École Supérieure d'Électricité dont il sortit en 1919, il prépara un doctorat en mathématique tout en poursuivant des études de théologie. Il obtint le titre de docteur en 1926 et accéda à la prêtrise cette même année.

Après avoir collaboré au service Méridien et au Service de I'Heure de l'Observatoire de Paris de 1922 à 1926, il partira en Chine à l'observatoire de Zi Ka Wei pour y faire des mesures de longitude en 1926. Il reviendra dans cet observatoire en 1930 en tant que directeur. Ses centres d'intérêt portent donc sur la géodésie, mais aussi aux hautes atmosphères (l'observatoire ayant aussi un but de prédiction climatique), à l'ionosphère et à la propagation radio-électrique.

Avec Fernand Holweck, il participa à la mise au point d'un pendule (pendule d'Holweck-Lejay) qui permet de réaliser des mesures gravimétriques de bonne précision en 1933. Ce pendule l'accompagnera dans ses nombreux voyages autour du monde, ce qui permettra d'initier la création d'une carte gravimétrique à l'échelle de la Terre.

Revenu en France en 1939, il sera mobilisé dans les cadres de la radiotélégraphie militaire. Revenu à la vie civile en 1940, il travaillera au Laboratoire National de Radioélectricité et sera chargé de créer et diriger le Bureau lonosphérique Français.Ce bureau fut créé au CNET, Centre National d'Études des Télécommunications en et travailla avec l'Observatoire de Paris, le Laboratoire National de Radioélectricité (LNR) et l'Institut de Physique du Globe.

En 1947, il sera nommé président de la Commission scientifique des Expéditions Polaires Françaises (EPF) fondées par Paul-Émile Victor. Il sera élu en 1948 président de la section gravimétrie de l'Association Internationale de Géodésie et sera chargé en 1954 de fonder et de diriger le Bureau Gravimétrique International dont le but était d'établir un réseau gravimétrique mondial.

Il sera aussi vice-président de 1948 à 1957 et président de l'Union de Radioelectricite Scientifique Internationale (URSI) de 1952 à 1957.

Sous la houlette de l'URSI, l'Union astronomique internationale et de l'Union géodésique et géophysique internationale, la période allant du au sera décrétée année géophysique internationale (AGI). Le R.P. Lejay est nommé à la fois membre du Comité Spécial (international) de l'Année Géophysique Internationale et président du Comité National Français de l'AGI.

Sociétés savantes[modifier | modifier le code]

Le R.P. a été élu membre de l'Académie des sciences en 1946, après avoir été correspondant depuis 1935. Il a été par ailleurs élu membre titulaire en 1954 du Bureau des longitudes, après en avoir été correspondant depuis 1937. Il en devint vice-président en 1956 et président en 1958.

En 1955, il fut élu président du Conseil international des Unions Scientifiques, et il mourut quelques jours après sa réélection à ce poste, lors de son retour en France.

Hommages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]