Pierre Le Corre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Corre.

Pierre Le Corre
Image illustrative de l’article Pierre Le Corre
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Vannes
Taille 1,76 m (5 9)
Poids de forme 65 kg (143 lb)
Club Montpellier Triathlon Agglomération

Pierre Le Corre, né le à Vannes, est un triathlète professionnel français, champion de France en 2014 et 2015, champion d'Europe en 2018 en individuel et en relais mixte.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Pierre Le Corre

Pierre Le Corre né le 3 mars 1990 à Vannes en Bretagne[1] pratique sa première discipline sportive à l’âge de 6 ans, la natation, jusqu’à son départ pour les États-Unis en 2006[2]. À Philadelphie, sans délaisser la natation, il découvre la course à pied[2]. En décidant de n’abandonner aucune des deux disciplines, le triathlon s'avère être le choix le plus approprié lors de son retour en France en 2009[2].

Pierre Le Corre devient champion du monde espoirs en 2013[3]. L'année d'après, s'appuyant sur de très bons résultats en course à pied, comme au championnat de France de cross-country où il se classe 19e français (28e au scratch[4]), avant de courir le 10 km de Cannes en 29 min 55 s[5], il devient champion de France élite de triathlon le [6].

En 2015, il finit à la dixième place des championnats du monde[7], et acquiert un nouveau titre de champion de France[8].

Il participe à l'opération Les Étoiles du Sport et est parrainé par la triathlète française Carole Péon[9].

L'année 2016 est celle de la confirmation, il termine 8e et premier français des séries mondiales de triathlon grâce notamment à sa 3e place lors de l'étape de Stockholm[10] le 2 juillet. L'évènement majeur de sa saison reste sa participation aux Jeux olympiques de Rio 2016 aux côtés de Vincent Luis et Dorian Coninx, il termine 25e en h 48 min 36 s[11].

Le 10 août 2018, Pierre Le Corre en remportant son premier titre européen, offre le 9e titre de champion d'Europe de triathlon courte distance à la France. Il maîtrise complètement la compétition dont l'issue est toutefois restée incertaine jusqu'à la fin de l'épreuve. Dès la sortie de la natation, il fait partie d'un groupe de neuf triathlètes qui constitue la tête de course dans laquelle le Britannique Alistair Brownlee, le Belge Marten Van Riel et le Slovaque Richard Varga sont de sérieux prétendant au titre. Une collaboration fructueuse permet à ce groupe de tête d'agrandir les écarts sur le peloton des poursuivants et notamment sur l'Espagnol Fernando Alarza. Pierre Le Corre plus rapide à la seconde transition engage la partie course à pied sur un rythme rapide soutenue seulement par le Belge Van Riel et le double champion olympique en titre Alistair Brownlee qui cède subitement du terrain au cours du second tour du circuit de course à pied et ne parvient plus à recoller au duo de tête. Pris en chasse par Fernando Alazra qui revient à vive allure sur le duo, il fait le choix d’accélérer encore pour se mettre à l'abri de ce retour rapide. Accélération que le Belge ne peut soutenir qui le laisse partir seul vers son premier sacre européen et son deuxième podium sur cette compétition[12],[13]. Le lendemain, il fait partie comme second relayeur de l’Équipe de France de triathlon favorite au départ de la course en relais mixte qui remporte un deuxième titre européen de la spécialité. A l'issue d'une course dense et très disputée, avec les relayeurs français Léonie Périault, Cassandre Beaugrand et Dorian Coninx, il ajoute un titre à son palmarès après sa victoire sur l'épreuve individuelle. Prenant à cette occasion une seconde médaille d'or lors de ces journées de championnats[14].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon depuis 2011[15].

Année Compétition Pays Position Temps
2018 Championnats d'Europe en relais mixte Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Médaille d'or h 15 min 7 s
Championnats d'Europe Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Médaille d'or h 47 min 17 s
2017 WTS Stockholm Drapeau de la Suède Suède Médaille de bronze h 49 min 28 s
Championnats d'Europe sprint Drapeau de l'Allemagne Allemagne Médaille d'argent h 57 min 36 s
2016 WTS Stockholm Drapeau de la Suède Suède Médaille de bronze h 51 min 30 s
2015 WTS Auckland Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Médaille de bronze h 55 min 52 s
Championnat de France Drapeau de la France France Médaille d'or h 54 min 27 s
2014 Coupe du monde - l'étape de Carthagène Drapeau de la Colombie Colombie Médaille d'or h 45 min 40 s
Championnats de France Drapeau de la France France Médaille d'or h 53 min 0 s
Grand Prix de triathlon - Étape de Nice
2013 Championnat de France Drapeau de la France France Médaille d'argent h 56 min 17 s
2012 Coupe du monde - l'étape de Tiszaujvaros Drapeau de la Hongrie Hongrie Médaille d'or h 51 min 54 s
Coupe d'Europe - l'étape de Quarteira Drapeau du Portugal Portugal Médaille d'argent h 49 min 31 s
2011 Championnat de France Drapeau de la France France Médaille de bronze h 57 min 1 s
Coupe d'Europe - l'étape de Brasschaat Drapeau de la Belgique Belgique Médaille d'argent h 44 min 39 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan FFtri » (consulté le 20 février 2016), p. 42.
  2. a, b et c « Interview Pierre Le Corre », sur www.trackandnews.fr (consulté le 11 décembre 2014).
  3. « Pierre Le Corre champion du monde U23 », sur www.ouest-france.fr (consulté le 11 décembre 2014).
  4. « Résultats championnat de France Cross-country 2014 », sur www.bases.athle.com (consulté le 11 décembre 2014).
  5. « Pierre Le Corre claque un 29'55 sur 10 km », sur www.ouest-france.fr (consulté le 11 décembre 2014).
  6. « Pierre Le Corre champion de France à Nice », sur www.france3-regions.fr (consulté le 11 décembre 2014).
  7. « Le Français Vincent Luis médaillé de bronze », sur lequipe.fr (consulté le 20 septembre 2015).
  8. « Pierre Le Corre sacrés à Nice », sur www.fftri.com (consulté le 4 octobre 2015)
  9. « Péon / Le Corre, duo de choc », Trimag, no 42,‎ , p. 10.
  10. « Results: Elite Men | 2016 ITU World Triathlon Stockholm | Triathlon.org », sur Triathlon.org (consulté le 11 janvier 2017)
  11. International Triathlon Union, « Results: Elite Men | 2016 Rio de Janeiro Olympic Games | Triathlon.org », sur Triathlon.org (consulté le 11 janvier 2017)
  12. Olivier Berraud, « Chts d'Europe CD Glasgow hommes : Le Corre a dompté Alarza, Van Riel et Brownlee », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 11 août 2018).
  13. Luc, « Europe – Le sacre de Le Corre », sur trimag.fr, (consulté le 18 août 2018).
  14. Olivier Berraud, « Chts d'Europe relais mixte Glasgow : les Bleus ont parfaitement assumé leur statut de favori », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 12 août 2018).
  15. « Pierre Le CorreTriathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 21 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

.