Pierre Lavoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Lavoie Triathlon pictogram.svg
Pierre Lavoie1.jpg
Pierre Lavoie lors de l'épreuve cycliste d'un triathlon
Contexte général
Sport Triathlon
Période active 1989-2013
Site officiel pierrelavoie.org
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (52 ans)
Lieu de naissance L'Anse-Saint-Jean, Québec, Canada

Pierre Lavoie, né le (52 ans) à L'Anse-Saint-Jean, est un triathlète amateur canadien québécois, spécialiste de l'Ironman. Il est le cofondateur du Grand défi Pierre Lavoie, évènement sportif et médiatique dédié à la recherche sur l’acidose lactique et à l'incitation aux pratiques sportives. Il a été fait Chevalier de l’Ordre national du Québec et Membre de l'Ordre du Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière sportive amateur[modifier | modifier le code]

Pierre Lavoie court son premier triathlon, dont il finit avant-dernier, en 1989. Trois ans plus tard, il achève son premier Ironman, en tête toutes catégories confondues, sur le tracé de Montréal, en h 22 min 52 s[1].

Il compte plusieurs participations à l'Ironman de Kona (Hawaï) dans la catégorie amateur. Il finit premier dans sa classe d'âge en 1996, 2004 et 2005.

En 2005, il bat le record du monde de la distance dans la catégorie 40-44 ans, avec un temps de h 2 min 25 s, le plaçant à la 52e position du classement final sur près de 1 750 participants[2].

En 2013, à l'âge de 50 ans, Pierre Lavoie décide d'arrêter la pratique du triathlon afin de se concentrer sur ses activités sociales. Il termine une dernière fois l'Ironman de Kona avec pour objectif de battre le record du monde de la catégorie des 50-55 ans, ce qu'il réalise mais ne finissant que deuxième de sa catégorie[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il réside dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec, avec sa conjointe Lynne Routhier. Deux de ses quatre enfants ont succombé à l'acidose lactique[1] : Laurie (1993-1997) et Raphaël (1998-1999), tandis que Bruno-Pierre (né en 1991) et Joly-Ann (née en 2004) ne sont pas touchés par la maladie. Les qualités de persévérance et de discipline nécessaires sur les courses Ironman l'ont aidé à surmonter le décès de ses deux enfants[4].

Ses engagements vis-à-vis des jeunes quant à leur santé physique et leurs pratiques sportives, notamment suite à la perte de ses deux enfants, lui ont valu plusieurs distinctions. Il a été nommé docteur d'honneur des universités du Québec[5] et de Sherbrooke[6],[7], et a reçu entre temps la médaille d'honneur de la Faculté de médecine de l'université de Montréal, « en reconnaissance de son rôle dans de nombreux projets de prévention des maladies et de soutien à la recherche »[8].

Engagement social[modifier | modifier le code]

Peloton de coureurs cyclistes, vu de face. L'homme devant lève son bras gauche.
Peloton de cyclistes mené par Pierre Lavoie lors du Grand défi de 2010.

En 1999, Pierre Lavoie lance le Défi Pierre Lavoie dans le but de sensibiliser les habitants du Saguenay–Lac-Saint-Jean à l'acidose lactique et de recueillir des fonds pour la recherche. Il sillonne cette région à vélo et cumule 650 km parcourus en 24 heures. L'événement s'avère un tel succès qu'il le répète en 2000, 2002 et 2005. Les quatre premières éditions permettent de récolter 1 200 000 $[9].

Voyant l'engouement des jeunes envers ce qu'il fait, Pierre Lavoie lance l'opération Fais ton kilomètre avec Pierre au cours de l'édition 2005. Cette activité permet aux jeunes de rouler un kilomètre avec Pierre Lavoie lorsqu'il passe dans leur communauté. Il est nécessaire aux jeunes d'inscrire leur école et de s'exercer pour participer[10]. Au total, c'est 6300 jeunes de 40 écoles qui y ont pris part[11].

L'idée du Grand défi Pierre Lavoie surgit de la rencontre entre Pierre Lavoie et Germain Thibault, un réalisateur de Radio-Canada, durant l'Ironman d'Hawaï en 1999. Les deux hommes ont à cœur la santé des jeunes. Ils veulent faire du Défi Pierre Lavoie un événement majeur qui fait bouger les enfants. Le projet se concrétise en 2008 et s'appelle dorénavant le Grand défi Pierre Lavoie[11],[12],[13].

En 2012, le Grand défi consiste en une course à relais entre Québec et Montréal par 21 écoles canadiennes du secondaire[1].

Pierre Lavoie est porte-parole de Coramh (corporation de recherches et d'actions sur les maladies héréditaires) de 2003 à 2010 puis gouverneur[14], ainsi que président de l'Association de l'acidose lactique et fondateur du club cycliste acidose lactique (10-17 ans).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les résultats les plus significatifs (podiums) obtenus sur le circuit international d'Ironman.

Année Compétition Lieu Position Temps
2013 Championnat du monde Ironman à Kailua-Kona (catégorie 50-54 ans) Drapeau d'Hawaï Hawaï Silver medal icon.svg
2010 Championnat du monde Ironman à Kailua-Kona (catégorie 45-49 ans) Drapeau d'Hawaï Hawaï Bronze medal icon.svg h 26 min 3 s
2005 Championnat du monde Ironman à Kailua-Kona (catégorie 40-44 ans) Drapeau d'Hawaï Hawaï Gold medal icon.svg h 2 min 25 s (RM)
1992 Ironman Montréal Drapeau du Canada Canada Gold medal icon.svg h 22 min 52 s

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Qui est Pierre Lavoie ? », sur cubesenergie.com (consulté le 28 octobre 2015).
  2. « Le triathlonien Pierre Lavoie bat un record du monde à l'Iron Man », sur radio-canada.ca, Société Radio-Canada,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  3. Kevin Dubé, « Le dernier Ironman de Pierre Lavoie », sur radio-canada.ca, Société Radio-Canada,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  4. (en) Kevin Mackinnon, « IRONMANlife: Pierre Lavoie », sur ironman.com,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  5. a et b « Attribution du titre de docteur honoris causa de l’Université du Québec à Pierre Lavoie » [PDF], sur uquebec.ca,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  6. a et b « Collation des grades 2015 - L’UdeS a remis sept doctorats honorifiques », sur usherbrooke.ca,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  7. Charles Beaudoin, « Pierre Lavoie : « L'approche en éducation physique est dépassée » », sur lapresse.ca, La Tribune,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  8. a et b « La Faculté de médecine de l'Université de Montréal honore Pierre Lavoie et Mark Wainberg », sur nouvelles.umontreal.ca,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  9. a et b « Les Héros de l'année 2007 des lecteurs de Sélection - Au tableau d'honneur: Pierre Lavoie, Marc Lalonde, Pauline Clermont, Chloé Sainte-Marie et Hubert Reeves », sur archive.newswire.ca,‎ (consulté le 28 octobre 2015)
  10. « Défi Pierre Lavoie, les quatre éditions », sur aal.qc.ca, Association de l'acidose lactique (consulté le 28 octobre 2015)
  11. a et b « Petite histoire du Grand défi », sur legdpl.com (consulté le 28 octobre 2015)
  12. « La Fondation Go fait place à la Fondation du Grand défi Pierre Lavoie », Newswire,‎ (lire en ligne)
  13. « Le combat d'un homme contre l'acidose lactique », sur fondationgdpl.com
  14. a, b, c et d « Bureau des Gouverneurs - Pierre Lavoie », sur coramh.org (consulté le 28 octobre 2015)
  15. « Pierre Lavoie devient membre de l'Ordre du Canada », sur radio-canada.ca, Société Radio-Canada,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  16. « Pierre Lavoie - Chevalier (2006) - Ordre national du Québec », sur ordre-national.gouv.qc.ca (consulté le 28 octobre 2015).
  17. « La Gouverneure générale annonce 47 Décorations pour service méritoire », sur archive.gg.ca,‎ (consulté le 28 octobre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]