Pierre Koulak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Koulak
Pierre Koulak.jpg
Pierre Koulak en 2013
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Pierre KoulaksezianVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Pierre KoulakVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Théâtre de l'Étoile (en), AlhambraVoir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Pierre Koulak (Koulaksezian) est un auteur, acteur et metteur en scène français d'origine arménienne né à Saint-Chamond, Loire en 1944[1]. Il est surtout connu pour son rôle du « Coréen », dans le film de Georges Lautner Le Pacha, sorti en 1968.

Biographie[modifier | modifier le code]

Très tôt, son talent est remarqué lorsqu'il animait les marchés de la Loire, aidant sa famille à la vente de tissus. Il sera formé au Centre dramatique de Saint-Étienne (Jean Dasté), où il donnera ses premiers spectacles. Il joue ensuite des sketches avec Fernand Raynaud au Théâtre de l'Étoile puis à l'Alhambra.

Il se dit dans les milieux artistiques que Fernand Raynaud considérait Pierre Koulak comme son meilleur ami. En cette qualité, Pierre Koulak fut l'auteur d'une biographie du comédien, publiée en 2011.

Sa gestuelle et surtout sa capacité d'improvisation le feront repérer par de grands noms du cinéma français (Jean Gabin, Louis de Funès, Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Anthony Quinn). Il compte aujourd'hui plus d'une centaine d'apparitions.

Il a entre autres joué dans Borsalino, Borsalino and Co, Le Soleil des Voyous, Le Pacha, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Peau de Torpedo, Brigades du Tigre, Commissaire Moulin, La Traque, S.A.S. à San Salvador, Le Cœur au ventre, La Guerre des insectes, Marseille Contrat, Un Officier de Police sans Importance, À tout casser, Les oiseaux vont Mourir au Pérou, Commissaire Maigret, Messieurs les Galopains, Les Grands Moyens, Morte Terre, Ring, Les Caïds, Salut Champion !, Béru et ces dames, Thibaud les Croisades, Un Cave, La rage aux poings, Arsène Lupin, Médecins de nuit, Jean Christophe, Histoire de voyou, Il faut marier Julie, Tout est dans la fin, Un balcon en forêt, Maigret, Le gorille compte ses abattis, Antoine Rives, Il y a maldonne, Le Mari de l'Ambassadeur, etc.

Puis il a écrit, joué et mis en scène des fictions courtes, entre autres La Douane, Le Taxi, Les Palmes, Le Banquier, Les Clochards, Les Nouveaux Coiffeurs, Hold-Up, L'Argent sale, Au Stade, Le casse, L'aveugle, Lecture pour privilégiés, Le racket, Le poker, Au tribunal, Le client du restaurant, Au bal, Le gang des grands-mères, Les chasseurs, Mafia, etc.

Un reportage sur sa carrière a d'ailleurs été diffusé le sur France 3.

Paul Koulak, le frère de Pierre, est compositeur ; il a notamment composé le générique original de Fort Boyard.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Livre Fernand Raynaud wiki.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Koulak, Pierre (1944-....) », sur catalogue.bnf.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]