Pierre Kerner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Kerner
Portrait de Pierre Kerner
Pierre Kerner en 2018
Biographie
Naissance (42 ans)
Nationalité Française
Thématique
Formation Université Paris-Sud (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Profession Maître de conférences en génétique évolutive du développement et enseignant-chercheur, vulgarisateur scientifique
Employeur Institut Jacques-Monod (depuis le ) et université Paris-Diderot (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata

Pierre Kerner, né le , est un Français maître de conférences en génétique évolutive du développement et enseignant-chercheur à l’université Paris Diderot (devenue université Paris-Cité en 2022) et à l’institut Jacques Monod. Sous le pseudonyme de Taupo, il anime depuis le blog « Strange Stuff and Funky Things ». Particulièrement investi dans la communauté des vulgarisateurs scientifiques, il est l’auteur ou le co-auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation et contribue à de nombreuses plateformes, projets et initiatives de vulgarisation scientifique.

Parcours universitaire[modifier | modifier le code]

Pierre Kerner soutient en sa thèse de doctorat en sciences biologiques intitulée « Étude de l'évolution du système nerveux chez les animaux : neurogenèse comparative et phylogénomique », sous la direction de Michel Vervoort[1].

Strange Stuff and Funky Things[modifier | modifier le code]

Le , Pierre Kerner crée un blog pour relater « tous les évènements étranges, les faits surprenants, les choses incroyables qu[‘il] découvre tous les jours en naviguant sur le web » avec, en tant que biologiste, une « tendance à [se] concentrer sur des anecdotes scientifiques »[2]. Le nom du blog, Strange Stuff And Funky Things (SSAFT), s'inspire d'une série de compilations musicales dédiées à la funk et à la soul[3]. L’activité du blog s’est étendue sur Twitter en [4], puis sur Facebook en , et enfin sur Youtube en [5]. Le pseudonyme Taupo, utilisé par Pierre Kerner comme alias pour signer ses articles sur SSAFT mais aussi pour un grand nombre de ses interventions publiques, vient d’un personnage dessiné de Taupe, créé par l’illustrateur Alain Prunier[6].

Activités liées à la communauté de la vulgarisation scientifique en ligne[modifier | modifier le code]

Café des Sciences[modifier | modifier le code]

Pierre Kerner a été vice-président du Café des sciences de à [7]. Durant cette période, il donne naissance et contribue au développement de Strip Science, un site web lancé en , pour rassembler des blogueurs du Café des sciences, des blogueurs BD ainsi que des illustrateurs et auteurs de bande dessinée intéressés par les sciences, puis de Vidéosciences (plateforme de vidéos de science en français)[8],[9]. Les deux projets sont fusionnés en 2016 avec la communauté des blogueurs du C@fé des Sciences afin d’harmoniser les règles et avantages (revue par les pairs notamment) procurés par la plateforme commune et améliorer la communication entre les trois communautés[10],[11].

Podcast Science[modifier | modifier le code]

Invité une première fois en sur Podcast Science pour évoquer son travail, et notamment son blog SSAFT[12], Pierre Kerner rejoint ensuite l'équipe de production pour préparer et coanimer régulièrement les émissions[13]. Il y présente plusieurs dossiers et reçoit des invités issus de divers secteurs scientifiques. Il participe à la création et l’organisation de soirées radio-dessinées, enregistrées en public.

Bestioles[modifier | modifier le code]

Après avoir coproduit et fait des apparitions dans des vidéos de la chaîne Youtube du Dr Nozman[14],[15], Pierre Kerner a écrit et animé avec le vidéaste une série d’épisodes audiovisuels consacrés à la découverte d'animaux et de leurs facultés incroyables, diffusés dans une collection intitulée Bestioles en 2019 et 2020 sur Science et Vie TV[16].

Médias traditionnels[modifier | modifier le code]

Pierre Kerner est chroniqueur occasionnel pour Radio France. Il a réalisé et présenté des revues de presse pour l’émission La Tête au carré sur France Inter en 2012 et 2013. Il intervient épisodiquement pour l’émission La Méthode scientifique sur France Culture depuis 2017[17],[18].

Choupisson[modifier | modifier le code]

« Choupisson » est un néologisme inventé en par Pierre Kerner dans un billet de son blog Strange Stuff And Funky Things[19], un mot-valise créé en combinant le mot choupi et la fin du mot hérisson[20]. Le terme est depuis utilisé dans des médias grand public qui contribuent à son établissement comme vocable d’usage pour désigner les petits du hérisson. La popularité du terme a crû singulièrement en 2018, lorsqu’il est devenu une tendance sur le réseau social Twitter[21]. Le , l'émission le 6-9 de France Bleu Nord diffuse un reportage consacré à une famille de Quérénaing qui accueille quatre petits hérissons ayant perdu leur mère, systématiquement désignés par le terme “choupissons”. En , l’émission radiophonique Le Jeu des 1 000 euros de France Inter interroge les participants sur le nom du petit du hérisson et la bonne réponse attendue était "le choupisson"[22]. En , le terme « Choupisson » n’apparaît dans aucun dictionnaire scientifique, mais il figure depuis dans des dictionnaires en ligne, notamment le wiktionnaire[23] ou le dictionnaire autodidacte[24].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Science à Contrepied (ouvrage collectif), Éditions Belin, 2017, 335 p. (ISBN : 978-2-410-00302-4)
  • Moi, Parasite, Éditions Belin, 2018, 192 p. (ISBN : 978-2-410-00775-6)[25],[26]
  • Retour vers le Paléo (avec la TeamPaléo, groupe composé de cinq vulgarisateurs[27],[28] : Clothilde Chamussy, Jennifer Kerner, Pierre Kerner, Marion Sabourdy et Aurélie Bordenave, ouvrage préfacé par Jean-Paul Demoule), Flammarion, 2019, 208 p. (ISBN : 978-2-081-45143-8)
  • Nature Secrète (avec Patrick Baud), Dunod, 2019, 216 p. (ISBN : 978-2-100-78950-4)[29]
  • L’Odyssée Évolutive (avec Max Sandon), Delcourt, 2022, 56 p. (ISBN : 978-2-413-04268-6)[30]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Kerner, « Étude de l'évolution du système nerveux chez les animaux : neurogenèse comparative et phylogénomique », Thèse de doctorat en Sciences biologiques (université Paris 11),‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. taupo, « Bienvenue sur le Blog de SSAFT.com », sur ssaft.com, (consulté le )
  3. « Strange Games And Funky Things », sur Discogs (consulté le )
  4. « https://twitter.com/pierrekerner », sur Twitter (consulté le )
  5. « Strange Stuff and Funky Things - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le )
  6. taupo, « [Le Mercredi, on converge] Les Taupes - Strange Stuff And Funky Things », sur ssaft.com (consulté le )
  7. « Pierre Kerner (auteur de Moi, parasite) », sur Babelio (consulté le )
  8. « 20 questions à Pierre Kerner, fondateur de Vidéosciences » (consulté le )
  9. Cécile Michaut, « YouTube Le nouvel eldorado des vulgarisateurs », Le Monde,‎ , SCH4-5 (lire en ligne Accès payant)
  10. « Historique des communautés Vidéosciences et Strip Science », sur Café des sciences, (consulté le )
  11. Antoine Blanchard, « Quand la culture scientifique s'affranchit sur le web : l'exemple des blogs de science en français (2003-2014) », dans Philippe Poirrier, Histoire de la culture scientifique en France. Institutions et acteurs, Éditions universitaires de Dijon, (ISBN 978-2-364-41164-7)
  12. Podcast Science, « Podcast science 39 – Strange Stuff and Funky Things », sur Podcast Science, (consulté le )
  13. « Taupo, Author at Podcast Science », sur Podcast Science (consulté le )
  14. « Dr Nozman, le vulgarisateur aux deux millions d’abonnés », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le )
  15. « listes de vidéo de Nozman Kerner », sur www.youtube.com (consulté le )
  16. taupo_o, « Bestioles - Strange Stuff And Funky Things », sur ssaft.com (consulté le )
  17. « Pierre Kerner », sur Radio France (consulté le )
  18. « AUDIO. La 500e de la Méthode scientifique », sur Sciences et Avenir, (consulté le )
  19. Pierre Kerner, « Cutest Baby Animals on Earth: Le bébé-hérisson », sur Blog Strange Stuff And Funky Things,
  20. Laury-Anne Cholez et Mathieu Génon, « Dans son jardin, elle soigne des bébés hérissons », Reporterre,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. Dorialexander, « Comment le néologisme #choupisson a intégré la langue française (ou du moins le français de Twitter) » (consulté le )
  22. « Question - Guichet du Savoir », sur www.guichetdusavoir.org (consulté le )
  23. wikt:choupisson
  24. « choupisson - Définition du mot - Dictionnaire Orthodidacte », sur dictionnaire.orthodidacte.com (consulté le )
  25. « Réalité vs Fiction : d'Alien à Futurama, ces parasites existent-ils réellement ? Verdict », sur Maxisciences, (consulté le )
  26. Jean-Luc Nothias, « Rendons aux parasites ce qui appartient aux parasites », Le Figaro,‎ , p. 12
  27. « Comment vivaient nos lointains ancêtres ? », sur France Inter, (consulté le )
  28. « TeamPaléo (auteur de Retour vers le paléo) », sur Babelio (consulté le )
  29. PR, « Ces merveilles vivantes de la nature secrète », Ouest France,‎
  30. « Dessiner la science, c'est gagné ! », sur France Culture, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]