Pierre Kamnitzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Kamnitzer est un traducteur allemand né le 16 novembre 1915 à Munich et mort en octobre 1975 à Argenteuil.

Pierre Kamnitzer fut marié à Renate Meffert. Sa famille a fui l'Allemagne nazie pour se réfugier en France.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Norbert Elias, La Société de cour, traduit de l'allemand par Pierre Kamnitzer et Jeanne Etoré, préface de Roger Chartier, Flammarion, 2008
  • Wilhelm Reich, L'Irruption de la morale sexuelle : étude des origines du caractère compulsif de la morale sexuelle, traduit de l'allemand par Pierre Kamnitzer, traduction de : Der Einbruch der Sexualmoral : zur Geschichte der sexuellen Ökonomie, Payot & Rivages, 2007
  • Wilhelm Reich, Écoute, petit homme !, trad. de l'allemand par Pierre Kamnitzer, ill. de William Steig, traduction de : Rede an den kleinen Mann, Payot, 2001
  • Wilhelm Reich, L'Éther, Dieu et le Diable : le fonctionnalisme orgonomique, trad. de l'allemand par Pierre Kamnitzer, traduction de : Orgonomischer Funktionalismus, Payot-Rivages, 1999
  • Wilhelm Reich, La Superposition cosmique, trad. de l'anglais par Pierre Kamnitzer, traduction de : Cosmic superposition, Payot & Rivages, 1999
  • Wilhelm Reich, Reich parle de Freud : Wilhelm Reich discute de son œuvre et de ses relations avec Sigmund Freud, éd. par Mary Higgins et Chester M. Raphael, trad. de l'anglais, États-Unis par Pierre Kamnitzer, traduction de : Reich speaks of Freud, Payot & Rivages, 1998
  • Wilhelm Reich, Le meurtre du Christ, traduit de l'américain par Pierre Kamnitzer, Champ Libre, 1971. Orig. américain The Murder of Christ, 1953, réimp. FSG, 1978.
  • Norbert Elias, La Civilisation des mœurs, trad. de l'allemand par Pierre Kamnitzer, traduction de : Über den Prozess der Zivilisation, France loisirs, 1997