Pierre Jules André Marie de La Font

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Jules André Marie de La Font
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Arme
Conflit

Pierre, Jules, André, Marie de La Font-Chabert (9 juillet 1885 – 7 juillet 1963) est un général français de cavalerie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sorti de Saint-Cyr en 1906, il suit les cours d'application à l’École de cavalerie de Saumur en 1907.

En 1915, à sa demande, il quitte la cavalerie, dont il juge le rôle trop passif, et est affecté dans l’infanterie[1]. Il est cité 4 fois, principalement pour des missions périlleuses de reconnaissance[2].

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il commande l'École de cavalerie de Saumur et met sur pied la 5e BLM avec laquelle il fait la campagne de Belgique (Bataille de Hannut) . Il est cité à l'ordre de l'Armée.

Commandant ensuite la 3e DLM[3], il participe à la Bataille de Dunkerque, rentre en France, prend le commandement de la IVe DCR.

Sous-chef d'état-major de l’Armée d’armistice, puis Inspecteur de Cavalerie, partisan de la Résistance à l'occupant, il est limogé le1er septembre 1942 en tant que Commandant de la 7e Région militaire à Bourg-en-Bresse, avant d’être mis en congé d’armistice le 1er mars 1943.

Impliqué dans l’ORA, il est nommé par le Général Giraud pour succéder au Général Frère, arrêté par la Gestapo le 13 juin 1943, mort en déportation le 14 juin 1944 au Struthof, en Alsace[4]. Le courrier ayant été intercepté par la Gestapo, il échappe par chance à une arrestation fin juillet (1943) et termine la guerre dans la clandestinité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 22e Brigade d’Infanterie, 20e Corps
  2. Citations à l’ordre du 1er Corps de cavalerie du 5 septembre 1914, du 20e Corps d’Armée le 15 juillet 1916, de la 22e Brigade d’Infanterie du 10 décembre 1916, de la 69e Division d’Infanterie du 10 septembre 1918.
  3. Docteur G. Delater, Avec la 3e DLM et le corps de Cavalerie, Éditions Arthaud. 1946.
  4. Colonel A. de Dainville, L'ORA, la résistance de l'armée / guerre 39-45, éditions Lavauzelle, 1974, p. 146