Pierre Joseph du Chambge d'Elbhecq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Josèph du Chambge d’Elbhecq
Pierre Joseph du Chambge d'Elbhecq

Naissance
Lille
Décès (à 60 ans)
Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques)
Origine Drapeau du royaume de France Royaume de France
Arme Infanterie
Grade Lieutenant-général
Années de service 17541793
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Hommages Nom inscrit sur l’Arc de Triomphe de l'Étoile, 33e colonne.
Autres fonctions Député de la noblesse aux États généraux de 1789

Pierre Josèph du Chambge d’Elbhecq, né le à Lille, mort le à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), est un général français.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service en 1754, et il est nommé colonel en second commandant le régiment de Bouillon le . Il est à Rocroi en , à Phalsbourg en et à Sarrelouis en [1]. Il est promu maréchal de camp le [2] et chevalier de Saint-Louis.

Partisan des idées nouvelles, il est élu le , député suppléant de la noblesse aux Etats-Généraux, et il est admis le de la même année dans l'Assemblée constituante, pour remplacer le baron de Noyelles. Il soutient les revendications populaires et au mois de , il fait l'éloge de l'esprit public dans les départements du Nord, de la Somme et du Pas-de-Calais[3].

Lors de la fuite du roi pour Varennes, il demande que tous les militaires membres de l'Assemblée prêtent serment de fidélité à la nation. Il est promu lieutenant-général le et en 1792, il se rend à l'armée du Nord. Le , il est appelé au commandement de l'armée des Pyrénées-Orientales, mais il meurt de maladie le [3],[4].

Le nom du général D’Elbhecq est inscrit au côté ouest de l’Arc de Triomphe de l'Étoile, 33e colonne.

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]