Pierre Joseph Louis Brugeilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Brugeilles
Fonctions
Député
Maire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
La GuiercheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pierre Joseph Louis Brugeilles est un homme politique français, avocat et notaire, né le à Aubazine (Corrèze) et décédé le à La Guierche (Sarthe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Aubazine 19 mars 1845[1], fils de Jean Maximin Brugeilles maire d'Aubazine, il fait des études de droit et devient lauréat du concours de droit de Toulouse en 1865, puis il obtient une médaille d'or de la chambre des notaires de Bordeaux en 1870.
Il prend part à la guerre de 1870 en tant que capitaine dans la garde nationale mobile de la Corrèze, qui furent incorporés dans la 2e armée de la Loire sous les ordres du général Chanzy.
De 1878 à 1885, il devient avocat, puis notaire, maire d'Aubazine et conseiller général de la Corrèze.
Candidat républicain radical, il est élu, au second tour, député de la Corrèze lors des élections législatives de 1885 et siège au groupe de la Gauche radicale.
Il vote durant son mandat :

Au début de la campagne politique menée par le général Boulanger, Pierre Brugeilles adhéra à ce mouvement boulangiste avant de rompre avec celui-ci et reprendre rang dans la Gauche radicale.

Il se représente lors des élections législatives de 1889 mais n'arrivant qu'en deuxième position au premier tour de scrutin, derrière Arnauld Dubois, il ne se représente pas au second tour[2].

Il meurt le 8 février 1893 à La Guerche dans le département de la Sarthe.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]