Pierre Jean Treich des Farges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Jean Treich des Farges
Pierre Jean Treich des Farges

Naissance
Meymac (Corrèze
Décès (à 66 ans)
Meymac (Corrèze
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1779-1800

Pierre Jean Treich des Farges, né le à Meymac (Corrèze), mort le à Meymac (Corrèze), est un général de brigade de la Révolution française.

États de service[modifier | modifier le code]

Après avoir été chirurgien de marine en 1779, avocat et notaire à Meymac, il est élu lieutenant-colonel en premier du 3e bataillon de volontaires de la Corrèze le 12 août 1792.

Affecté à l’armée du Rhin, il est promu général de brigade le 23 août 1793, avant de rejoindre l’armée des Pyrénées occidentales comme commandant de Tarbes le 1er septembre 1793. Le 17 janvier 1795, il commande provisoirement l’aile gauche de la 3e division, et le 13 juin 1795, il n’est pas inclus dans la réorganisation des états-majors de l’armée.

Il reprend du service le 9 septembre 1797, avant d’être mis en congé de réforme le 19 septembre suivant. Il est rappelé à l’armée des Alpes le 21 août 1799, et le 19 octobre 1799, il prend le commandement de la place de Marseille. Il est remis en congé de réforme le 13 janvier 1800, et il se retire à Meymac, où il ouvre un cabinet médical. Il est arrêté le 18 mai 1808, et en mars 1809, il est placé sous surveillance policière, sur les ordres de l’Empereur.

Il meurt le 27 juin 1821, à Meymac.

Sources[modifier | modifier le code]