Pierre Jagoret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Jagoret
Illustration.
Fonctions
Maire de Trébeurden
Prédécesseur Alain Guennec
Successeur Michel Lissillour
Député de la 5e circonscription des Côtes-du-Nord

(8 ans et 13 jours)
Législature VIe et VIIe
Groupe politique SOC
Prédécesseur Pierre Bourdellès
Maire de Lannion
Prédécesseur Pierre Marzin
Successeur Yves Nédélec
Conseiller général du canton de Lannion
Président Charles Josselin
Prédécesseur Frédéric Bourdonnec
Successeur Alain Gouriou
Président René Pleven
Prédécesseur Édouard Hainguerlot
Successeur Frédéric Bourdonnec
Conseiller régional de Bretagne
Conseiller municipal de Lannion
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Plerneuf (Côtes-du-Nord)
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Lannion (Côtes-d'Armor)
Nationalité Française
Parti politique PSU
PS
Profession Chef de service à la sécurité sociale

Pierre Jagoret, né le à Plerneuf (Côtes-du-Nord) et mort le à Lannion (Côtes-d'Armor), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Jagoret naît le à Plerneuf. Il s'installe à Lannion en 1957, où il exerce, pendant 27 ans, la fonction de chef de service à la Sécurité sociale[1].

Il est membre du PSU[2] avant d'adhérer au PS.

Après avoir été conseiller municipal, il est maire de Lannion[3],[4] pour un seul mandat de 1977 à 1983[5], battu par Yves Nédélec en 1983[6],[7].

En 1978, il devient député de la 5e circonscription des Côtes-du-Nord. Il est réélu en 1981, mais ne se représente pas en 1986.

Il devient maire de Trébeurden en 1993 à la suite de la démission d'Alain Guennec[8],[9],[10]. Il est battu aux élections de 1995 par Michel Lissillour.

Pierre Jagoret meurt le à l'âge de 87 ans[11],[12].

Décorations[modifier | modifier le code]

Pierre Jagoret est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1989[13]. Il est promu officier en 2000[14]. Il reçoit la décoration des mains de Charles Josselin, alors ministre délégué chargé de la Coopération et de la Francophonie du gouvernement Jospin.

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]