Pierre II de Laval-Montmorency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre II de Laval-Montmorency, seigneur de Lezay, baron de Trêves, comte de la Bigeotière, conseiller d'État, chevalier des ordres du roi.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Pierre Ier de Laval-Lezay, il avait épousé Isabeau de Rochechouart[1], fille de René, baron de Mortemart, chevalier de l'ordre du roi. Elle le fit père de trois fils et quatre filles :

  • Hilaire ;
  • Guy-Urbain, qui continua la postérité ;
  • Gaspard, mort en bas âge ;
  • Jeanne-Jacqueline, mariée à Honorât d'Acigné, comte de Grandbois ;
  • Justine, morte en 1602, novice au monastère de la Regrepierre, de l'ordre de Fontevrault ;
  • Catherine, prieure à la Fidélité de Trêves, près d'Angers ;
  • Gabrielle, religieuse au même monastère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fit ses premières armes en Italie. De retour en France en 1585, il accompagna Anne de Batarnay de Joyeuse, duc de Joyeuse au secours du château d'Angers, se trouva à la bataille de Coutras en 1587, alla ensuite trouver le roi Henri IV au siège de Beaune, et suivit ce monarque dans toutes ses opérations militaires jusqu'à la paix de Vervins. Il mourut à Paris, le . Il quitta la brisure de sa franche, qui était un fer de lance au bas de la croix, et reprit les armes pleines de Montmorency-Laval.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]