Pierre Hugon (ingénieur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Hugon, né à Aytré, près de La Rochelle, le [1] et mort à Paris (6e arrondissement) le [2], est un ingénieur civil français et dirigeant de la compagnie de gaz de Paris et inventeur du moteur Hugon, second moteur à combustion interne à être commercialisé[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il depose plusieurs brevets sur des moteurs à explosion. Notamment les Brevets s.g.d.g. — 1858 — 1860 — 1861 — 1862. Il s'agit de moteur à gaz, comportant une pompe à gaz, et dont le but est de remplacer les machines à vapeur et proclamant : « Dépense garantie au frein de 1,500 à 1,800 litres de gaz par force de cheval et par heure. »[3],[4].

Moteur Hugon de 1871

Son moteur est une machine stationnaire proche de celle d'Étienne Lenoir, utilisées pour les manufactures[5]. À partir de 1860, il commence à déposer des brevets sur des moteurs pour machines mobiles.

Un article de la presse scientifique des deux mondes signé M. Barral, expose en la machine de Pierre Hugon[6]

Brevets[modifier | modifier le code]

  • Brevet français 210-212 de 1858 « par rapport au pouvoir des moteurs par l'explosion de mélanges gaz / air »[3]
  • UK Patent (Brevet britannique) No 1915 de 1860 "Improvements in apparatus for burning gas in carriages, ships, and other moving structures"[3]
  • UK Patent No 2902 de 1860 "An improved mode of firing, or igniting, explosive gaseous compounds in motive-power engines"[3]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

« Moteurs à gaz de M Lenoir. — Deuxième article », Le Gaz, Paris, Émile Durand,‎ , p. 101-108 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]