Pierre Haski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haski.
Pierre Haski
Pierre Haski - Salon du Livre de Paris 2014 (13382483825).jpg
Pierre Haski au Salon du livre de Paris en 2014
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Pierre Haski, né le à Tunis (Tunisie), est un journaliste français, cofondateur et collaborateur du site Rue89.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris en 1974. Journaliste à l'Agence France-Presse à partir de 1974[1], il est correspondant pour cette dernière en Afrique du Sud entre 1976 et 1980[2].

En 1981, il rejoint le journal Libération[3], pour y travailler dans le domaine international, D'abord comme responsable de la rubrique Afrique ensuite entre 1988 et 1993 comme chargé de la rubrique diplomatique.

En 1993, il devient correspondant de Libération à Jérusalem. Il revient à Paris en 1995 comme chef du service international et rédacteur en chef adjoint.

En 2000, le journal l'envoie à Pékin comme correspondant ; il y reste cinq ans et y tient un blog « Mon journal de Chine ». L'accès à ce blog finit par être bloqué par les autorités chinoises en raison de la liberté de ton qu'il adopte (mais il est aujourd'hui de nouveau accessible). Pierre Haski prolonge ce blog par un livre Cinq ans en Chine [4].

En il devient directeur adjoint de la rédaction de Libération, jusqu'à son départ du journal en 2007[5].

Il crée en mars 2007 le site d'informations Rue89 - dont il préside la société éditrice - avec Arnaud Aubron, Michel Lévy-Provençal, Laurent Mauriac, et Pascal Riché.

En 2007-2008, il tient une chronique sur Europe 1 tous les mardis et jeudis matins. À partir de novembre 2014, il écrit aussi dans l'hebdomadaire L'Obs[6], au groupe duquel appartient Rue89 à partir de fin 2011[7].

Le 27 juin 2017, Pierre Haski est élu président de l'association Reporters sans frontières, succédant à Eric Chol[8].

Le 27 août 2018, il rejoint la matinale de France Inter pour présenter la chronique Géopolitique dans le 7/9 de Nicolas Demorand à 8h17, succédant ainsi à Bernard Guetta[9].

Positions[modifier | modifier le code]

Pierre Haski défend la construction européenne et les dangers du populisme : sur ses 206 chroniques de la saison 2018-2019, 87 (soit 42 % du total) s’articulent autour de l’idée d'une Union européenne menacée qu'il faut défendre, et plus du quart (53 sur 206) sont consacrées au thème du danger « populiste », « illibéral » ou nationaliste[10].

Critiques[modifier | modifier le code]

Les journalistes Chloé Bonafoux et Pierre Rimbert lui reprochent de donner dans ses chroniques une vision caricaturale des relations internationales, décrites comme une opposition entre libéraux et populistes qui « permet d’identifier sans effort les protagonistes de n’importe quel pays. » D'après eux, ses chroniques passeraient sous silence les faits qui contreviennent à cette vision[10].

Œuvre[modifier | modifier le code]

prix international des médias, Genève, 2005 ; prix Joseph-Kessel, 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Emission 90-2: Pierre Haski, un itinéraire de journaliste des rues de Soweto à Rue89.com », Atelier des médias,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2018)
  2. « Pierre Haski », sur L'Obs (consulté le 29 novembre 2018)
  3. « FICTION Brice Fleutiaux otage et reporter », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2018)
  4. Pierre Assouline, Des blogs accouchent de livres 16 novembre 2006
  5. « Fiche auteur de Pierre Haski sur le site de l'éditeur Les Arènes »
  6. Articles de Pierre Haski dans L'Obs.
  7. Rue89 rejoint le groupe Nouvel Observateur, par Pierre Haski, Rue89, 21 décembre 2011.
  8. Pierre Haski prend la présidence de Reporters sans Frontières, L'Obs, 28 juin 2017.
  9. Valérie Guédot, « Nouveauté rentrée 2018/2019 : Pierre Haski succède à Bernard Guetta », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2018)
  10. a et b « Le monde au saut du lit », Le Monde diplomatique,
  11. Ursula Gauthier Liu Xiaobo, fidèle jusqu’au bout aux âmes mortes de Tiananmen L’Obs, 4 juin 2019
  12. Liu Xiaobo : L’homme qui a défié Pékin

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :