Pierre Grosser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Grosser (né en 1963) est un historien français, spécialiste de l'histoire des relations internationales et plus spécifiquement de la Guerre froide et de la Guerre d'Indochine, et des enjeux mondiaux contemporains.[1][2] Professeur agrégé détaché à Sciences Po Paris depuis 1996, il y enseigne l'histoire des relations internationales et les enjeux mondiaux et contemporains d'un point de vue historique.[2][3]

En juin 2010, Pierre Grosser a reçu le Prix des Ambassadeurs pour son ouvrage: 1989, l’année où le monde a basculé[2][4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils d'Alfred Grosser, Pierre Grosser est né en 1963.[1]

Docteur en histoire[5], il a fait sa thèse sur la fin de la guerre d'Indochine (1953-1956) en mettant l'accent sur ses dimensions internationales.[2]

Agrégé d'histoire, il est professeur détaché à Sciences Po Paris depuis 1996[2], et il a enseigné à l'Université de Georgetown en 2014 et à l’Université de Québec à Montréal et à l’Université de Montréal (en 2015 et 2016)[5].

Il est membre du Centre d’histoire de Sciences Po[2][3][5] et ses domaines de recherche englobent les questions de sécurité et défense, de relations internationales, la Seconde Guerre mondiale, le colonialisme, la Guerre froide, l'histoire des conflits et de la pacification.[6] A l'origine spécialiste de la Guerre froide[2], il s'intéresse également désormais aux enjeux du monde post-Guerre froide[3][7] et au poids des héritages historiques sur les relations internationales contemporaines[5].

Il a été directeur des études de l'Institut diplomatique du Ministère des affaires étrangères dès sa création en 2001 jusqu'en 2009.[2][5]

Il dispense un cours sur les "Héritages stratégiques du XXe siècle" à l'École des affaires internationales (Paris School of International Affairs ou PSIA) de Sciences Po Paris depuis 2015.[5]

De 2015 à 2017, il passe régulièrement comme invité sur la radio publique France Culture, notamment dans dix épisodes de l'émission feuilleton "La Fabrique de la Guerre froide".[3][8]

Dans son ouvrage L'Histoire du Monde se fait en Asie (mai 2017) qui "se nourrit des travaux de nombreux chercheurs asiatiques et offre un regard décalé sur l’histoire des relations internationales" selon sa revue par François Bougon dans Le Monde[9], Pierre Grosser soutient que le rôle du continent asiatique dans l'histoire du XXe siècle est central depuis 1905 et la défaite russe face aux Japonais, malgré le fait qu'il reste "un aspect à tort méconnu de l'histoire des relations internationales". Il y affirme notamment que, dans la première partie du XXe siècle, la montée en puissance de l'Allemagne (à travers le IIe puis le IIIe Reich) n'est pas autant importante que la crise puis la montée en puissance de l'Empire russe et ensuite de l'Union soviétique, ainsi que les relations anglo-russes sur le continent asiatique.[9][10] Plus généralement, il considère que "aujourd’hui, c’est le passé des relations sino-japonaises ou sino-indiennes, les contentieux territoriaux en Asie, ou les origines de la question coréenne qu’il faut connaître pour comprendre l’Asie du XXIe siècle et anticiper notre avenir, qui dépend de ce qui se passe en Extrême-Orient."[11]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages personnels[modifier | modifier le code]

  • L'Histoire du monde se fait en Asie. Une autre vision du XXe siècle, Odile Jacob, mai 2017
  • Traiter avec le diable ? Les vrais enjeux de la diplomatie au XXIe siècle, Odile Jacob, 2013
  • 1989, l’année où le monde a basculé, Perrin, 2009 (Prix des Ambassadeurs 2010)
  • Guerres et crises au XXe siècle. Hachette, 2001
  • Pourquoi la Seconde Guerre mondiale ? Bruxelles,  Complexe, 1999
  • Les temps de la guerre froide. Réflexions sur l'histoire de la guerre froide et les causes de sa fin, Bruxelles, Complexe, 1995

Articles récents (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

  • « Résolution 109 (1955) : admission de nouveaux membres », in : Albaret, Mélanie & alli (dir), Les grandes résolutions du Conseil de Sécurité des Nations unies, Dalloz, 2012
  • « Négocier la paix aux XXe siècle », in Petiteville, Franck et Placidi-Frot, Delphine (dir.), Négociations internationales, Presses de Sciences Po, 2013
  • « La politique extérieure de Jacques Chirac, le multilatéralisme et les questions globales », in : Lequesne, Christian et Vaïsse, Maurice (dir.), La politique extérieure de Jacques Chirac, Riveneuve éditions, 2013
  • « La diplomatie des célébrités », Questions internationales, septembre-octobre 2013
  • « 1973. Le tournis de l’histoire », La Revue internationale et stratégique, automne 2013
  • "2013, cimetière de la crédibilité américaine ?" The Conversation, 2016, https://theconversation.com/2013-cimetiere-de-la-credibilite-americaine-56652
  • "La crise de la "can-do mentality" et l'avenir du leadership américain." The Conversation, https://theconversation.com/la-crise-de-la-can-do-mentality-et-lavenir-du-leadership-americain- 66964.
  • "Passés et futur du « pivot » asiatique de la Russie." The Conversation, 2016, https://theconversation.com/passes-et-futur-du-pivot-asiatique-de-la-russie-69928.
  • "Quand le début des années 1990 annonçait le monde d’aujourd’hui…." The Conversation., 2017, http://theconversation.com/quand-le-debut-des-annees-1990-annoncait-le-monde-daujourdhui- 72859.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b « GROSSER Pierre | Les rendez-vous de l'histoire », sur www.rdv-histoire.com (consulté le 13 septembre 2017)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h « Pierre Grosser | Centre d'histoire de Sciences Po », sur chsp.sciences-po.fr (consulté le 13 septembre 2017)
  3. a, b, c et d « Pierre Grosser : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 13 septembre 2017)
  4. Pierre Grosser, 1989, l’année où le monde a basculé, Paris, Perrin, (ISBN 2262030324)
  5. a, b, c, d, e et f « Enseignement ː Héritages stratégiques du XXe siècle | Sciences Po, Portail de la Scolarité », sur formation.sciences-po.fr (consulté le 13 septembre 2017)
  6. CV de Pierre Grosser, http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/9labe9r4se65i789685q588kh/export/cv/cv-Grosser-Pierre.pdf, consulté le 13/09/2017
  7. Pascal Boniface, « Éditorial ː « Traiter avec le diable » – Trois questions à Pierre Grosser », IRIS,‎ (lire en ligne)
  8. « La Fabrique de la Guerre Froide : podcast et réécoute sur France Culture », sur France Culture (consulté le 13 septembre 2017)
  9. a et b François Bougon, « Quand l’Asie éclaire nos mondes », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  10. Michel de Grandi, « L'Asie, ce continent qui a fait l'histoire du monde », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  11. L'Histoire du monde se fait en Asie. Une autre vision du XXe siècle, Odile Jacob, , 656 p. (ISBN 978-2738136237)