Pierre Girodon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierre Marie Casimir Girodon, né à Lyon 1er (69) le et mort le à Cléry (Somme), est l'un des 42 généraux français qui ont perdu la vie lors de la Première Guerre mondiale.

Général commandant la 12e Division d'Infanterie, il est tué par un tir d'obus en allant reconnaitre le secteur le 23 sept 1916 dans la Somme Bouchavesnes - Bois L'Abbé. Il n'avait que 46 ans et 9 mois lors de son décès.

Il était le plus jeune général de l'armée française et était extrêmement populaire parmi ses hommes[1].

Il avait été avant la guerre attaché militaire auprès de l'ambassade de France à Vienne (Empire austro-hongrois).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de Jean Médard, en ligne.