Pierre Drysdale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drysdale.
Pierre Drysdale
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Blog officiel
Œuvres principales
- L'Homme de paille ;
- Un moment d'intimité.

Pierre Drysdale est un auteur québécois de bande dessinée, animateur 2D, illustrateur, caricaturiste et blogueur.

Dessinateur humoristique au style classique à ses débuts, il a évolué avec les années vers un dessin plus stylisé et personnel et des sujets à caractère plus réalistes et sociaux, ce qui en fait un des pionniers de la BD d'auteur au Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Drysdale fait ses études collégiales en Arts plastiques au Cégep du Vieux-Montréal. En 1984, il complète à Québec ses études en Arts visuels à l'Université Laval. Il est un des membres fondateurs du périodique Enfin Bref, un collectif de jeunes auteurs de la région de la ville de Québec aux Éditions À mains nues.

Pierre Drysdale s'implique comme membre actif de la Société des Créateur(trice)s et Ami(e)s de la Bande Dessinée (ScaBD) depuis sa fondation en 1985. Il devient un joueur actif de sa Ligue d’improvisation en bandes dessinées. Il participe aussi à diverses publications québécoises dont La tordeuse d'épinal, Bambou et Solaris.

C'est par le biais de la ScaBD qu'il fait partie d'un échange d'auteurs entre le Québec et la Belgique qui mène à la publication de l'album collectif Ville Versa en 1990. Il est ensuite sélectionné pour publier une courte histoire dans l'album Rêves, album collectif de BD édité en 1992 par l'ACIBD, mêlant auteurs littéraires et auteurs de BD.

Pierre Drysdale participe à la ScaBD en tant que membre de son conseil d'administration pendant 4 ans. En 1992, il publie son album intitulé L'homme de paille. De facture expérimentale, cette histoire traite de la folie d'un auteur de théâtre, aux prises avec son « alter ego », qui n'est qu'une autre facette de sa personnalité.

Pierre Drysdale participe ensuite à plusieurs expositions collectives de bande dessinée à Québec et à Montréal. Son exposition individuelle, Quartier Outreville, est constituée d'une histoire en bande dessinée de 13 pages de très grand format qui se veut une observation sociale des habitants d'un quartier urbain fictif du Québec.

De 1992 à 1993, Pierre Drysdale devient coéditeur, membre de la rédaction, auteur et directeur artistique du magazine Zeppelin (de facture luxueuse sur papier couché) qui réunit des auteurs provenant de plusieurs endroits du Québec. Il devient aussi caricaturiste en direct pour des évènements spéciaux.

En 1999 il retourne aux études en infographie au Cégep de Sainte-Foy et se familiarise avec les techniques par ordinateur qui ont considérablement modifié son domaine de travail depuis quelques années. Il obtient son AEC en 2000.

C'est en 2002 qu'un autre album paraît aux Éditions Les 400 coups dans la collection Zone convective. Intitulé Un moment d'intimité et réalisé avec l'aide du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, le sujet est le déclin de valeurs telles la fidélité, l'engagement amoureux ou l'esprit de compromis au profit du désir et de la passion.

Il travaille ensuite pendant 5 ans pour des compagnies de multimédia comme animateur Adobe Flash sur des jeux webs et des dessins animés pour la télévision.

Depuis 2006, Pierre Drysdale est pigiste offrant ses services aux entreprises de publicité et de multimédia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Contes citadins, 1988, avec la participation de Marc Pageau pour une courte histoire, éditions Romanichel, Québec ;
  • L'Homme de paille, 1992, éditions du Phylactère, Montréal ;
  • Un moment d'intimité, 2001, éditions Les 400 coups, collection Zone convective.

Albums collectifs[modifier | modifier le code]

  • Et vlan ! On s'expose..., 1985, Société des créateur(trice)s et ami(e)s de la Bande dessinée (ScaBD), Québec ;
  • Correspondance, 1990, collection Zeppelin le ballon qui éclate !, Société des créateur(trice)s et ami(e)s de la Bande dessinée (ScaBD), Québec ;
  • Ville Versa, 1990, éditions Papyrus, Neuville ;
  • Le parc des vieux murs, 1991, collection Zeppelin le ballon qui éclate !, Société des créateur(trice)s et ami(e)s de la Bande dessinée (ScaBD), Québec ;
  • Tauromachie, 1992, sexualité et bande dessinée, Éditions Hélium Z, Québec ;
  • Rêves, 1992, Éditions du Phylactère/Paje éditeur/ACIBD, Montréal ;
  • Cyclope, 2000, Éditions Les 400 coups, collection Zone convective, Montréal.

Romans[modifier | modifier le code]

  • La saison de basket de Fred, à titre d'illustrateur, roman jeunesse de Roger Poupart, 1997, Éditions Soulières, collection Chat de gouttière, Montréal.

Périodiques[modifier | modifier le code]

Magazines

Journaux

Fanzines

  • Rachel, revue de BD expérimentale, 1986 ;
  • Tauromachie, BD et sexualité, Éditions Romanichels, Québec, 1988 ;
  • Opium, journal du club de caricature et de BD du CEGEP de Joliette, 1996.

Expositions[modifier | modifier le code]

Individuelles[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Quartier Outreville, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec.

Collectives[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Et Vlan ! On s'expose... 15 ans de bande dessinée dans la région de Québec, Galerie d'art La Passerelle, Sainte-Foy et Premier Salon international de la bande dessinée de Montréal ;
  • 1988 : Symposium de b.d. actuelle de Québec, Palais Montcalm, Québec ;
  • 1991 : 5 ans d'aventures, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1991 : Gag, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1991 : Québec en BD, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1992 : Tauromachie, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1992 : Rêves, CEGEP du Vieux-Montréal, Montréal ;
  • 1992 : Cadres, BD actuelle au Québec, Foufounes électriques, 7e Festival international de bande dessinée de Montréal, Montréal ;
  • 1993 : Carnaval de la bande dessinée, Musée de la civilisation, Québec ;
  • 1993 : Dessinateurs du Québec, Centre belge de la bande dessinée, Bruxelles (Belgique) ;
  • 1993 : Zeppelin 4, Fou Bar, Québec ;
  • 1993 : Omnésime, CEGEP du Vieux Montréal, Montréal ;
  • 1994 : Hommage à la Bande Dessinée, Galerie Marie-Christine, Montréal ;
  • 1995 : Exposition, Festival International de la Bande Dessinée, Mail Fleur de Lys, Québec ;
  • 1995 : Exposition Série B, Ciné Bistro, Québec ;
  • 1997 : La mystérieuse BD de Québec (exposition itinérante), Galerie de la bibliothèque Gabrielle-Roy, Galerie du Faubourg (bibliothèque Saint-Jean-Baptiste), Québec ;
  • 1997 : Journées de la culture, École BertranD, Montréal ;
  • 1997 : Komicase, Salle Salaberry, Montréal ;
  • 1999 : Semaine de la bande dessinée québécoise, Louvain-la-Neuve (Belgique) ;
  • 1999 : Bédéistes en nos murs, Squatec.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]