Pierre Douglas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le résumé introductif est trop court ou ne respecte pas les recommandations. (14 juin 2016).

Vous pouvez le modifier en le développant.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (avril 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Douglas.
Pierre Douglas
René-Louis Baron-Pierre Douglas et Alain Souchon.jpg

De gauche à droite : René-Louis Baron, Pierre Douglas et Alain Souchon, dans les studios de TF1 lors des éliminatoires du concours de chant des « Découvertes TF1 », en 1978

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités


Pierre Melon, dit Pierre Douglas, est un journaliste et un chansonnier français, né à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière journalistique[modifier | modifier le code]

Pierre Douglas commence sa carrière de journaliste en 1966 sur la chaîne télévisuelle France 3 Limoges où il présente le journal télévisé régional. En juillet 1970, il entre à Europe 1 en tant que reporter puis rejoint RTL en 1973. En janvier 1977, il entre au service politique de TF1.  En juillet 1977, à la suite de sa rencontre avec Thierry Le Luron, il quitte le journalisme et fait ses débuts sur scène.

Carrière de chansonnier[modifier | modifier le code]

Il devient en 1977 un homme de scène quand Thierry Le Luron, séduit par son imitation de Georges Marchais et de son fameux « C'est un scandale ! », l'incite à se lancer dans le monde du spectacle[réf. nécessaire][1]. Depuis cette année clé, Pierre Douglas s'est imposé comme l'un des piliers de plusieurs scènes parisiennes, comme le Don Camilo, le Caveau de la République le Théâtre des Deux Ânes ou le César Palace.[réf. nécessaire] Cela fait maintenant plus de trente ans que son talent est reconnu par le public et par la critiques[2].[réf. insuffisante] Depuis la disparition de Jean Amadou, il est l'un des derniers chansonniers français[3]. Il se produit régulièrement en one-man show en France, en Belgique et en Suisse, dont il est l'unique auteur.[réf. nécessaire]

De 1978 à 1982, Pierre Douglas fut également animateur sur France Inter, où il animait la tranche horaire 6h30-8h45 aux côtés d'Annette Pavy, avec comme générique la musique du film La Folie des grandeurs. Il a démissionné de France Inter début août 1982 à la suite de la suppression de son émission quotidienne, de 11h00 à 12h45, intitulée « La Fortune du pot », après six mois à l'antenne[4]. À la même période, il animait aussi sur TF1 l'émission Restez donc avec nous le samedi, aux côtés de Denise Fabre et José Garcimore.

Durant sa carrière, Pierre Douglas a également été acteur de théâtre, aux côtés notamment de Robert Manuel ou Bernard Menez et comédien au cinéma[5], dans des films avec Jean Poiret, Michel Serrault ou Lino Ventura. En mai 2003, on a pu le voir dans La Deuxième Vérité sur France 2, un téléfilm avec Marie-Christine Barrault et Michel Duchaussoy, ou dans Sous le soleil, série de téléfilms sur TF1.

En 2006, Pierre Douglas est un des interprètes de la revue des chansonniers du Théâtre des Deux Ânes. En 2007, il y joue dans le spectacle intitulé Sarkozix le Gaulois. En novembre 2007, il sort un livre intitulé On n`a pas fini de rigoler (éditions Philippe Rey).

Il a participé le 1er novembre 2010 à l'émission Les Grandes Gueules sur RMC en avouant qu'il adore cette émission où personne ne pratique la langue de bois caractéristique de la classe politique française.

En 2013, il joue dans un épisode de la série Camping Paradis sur TF1 intitulé La Nuit des étoiles et passe également sur la scène du Le Kabaret - Champagne Music-Hall à Tinqueux près de Reims.

Cette année-là, il joue Prof !, une pièce de théâtre à un personnage, de Jean-Pierre Dopagne, au Festival d'Avignon puis en province. Avec ce rôle, ce sera la première fois que Pierre Douglas jouera un personnage dramatique. Cette pièce, programmée en janvier 2016 au Théâtre du Petit Gymnase à Paris, a été reportée en raison des attentats du 13 novembre. En effet, Prof ! touche à des sujets de l'actualité particulièrement sensibles.

Depuis janvier 2016, il a rejoint la troupe de la série Scènes de Ménages, au court de la saison 7, sur M6. Il y apparaît régulièrement aux côtés du couple Huguette et Raymond (Marion Game et Gérard Hernandez), sous le nom de Victor, membre du FLV (Front de Libération des Vieux).

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Depuis 1967, Pierre Douglas est marié. Il est le père de trois enfants.

Cet humoriste réputé pour son professionnalisme[non neutre] présente la particularité d'avoir un goût marqué pour la musique classique et une passion pour le piano[6]. Il a appris la direction d'orchestre durant onze ans à la Schola Cantorum avec Jean-Claude Hartemann, où il a obtenu un premier accessit de direction d'orchestre. À plusieurs reprises et à des fins caritatives (en particulier pour l'association Soleil d'Enfance), il a dirigé plusieurs concerts à Paris et en provinces, notamment le requiem de Mozart avec l'orchestre de Bernard Thomas et les chœurs de Michel Piquemal. Il a également eu l'occasion d'accompagner les pianistes Jean-Philippe Collard et Marc Laforêt. Il suit des cours de piano depuis trois ans au conservatoire de Saint-Maur des Fossés dans la classe de Marielle Maurice, qu'il a par ailleurs accompagnée à l'occasion de concerts à l'église Saint-Julien Le Pauvre à Paris, avec l'ensemble Impromptu.

Pierre Douglas est désormais parrain des Nuitées Vagabondes organisées par l'association d'auteurs compositeurs Jam & 203 artistes et la mairie de Langeais qui ont eu lieu fin juin 2010.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Le Luron et Pierre Douglas,YouTube
  2. « Music-Hall : Jean-Pierre Thiollet a vu... Pierre Douglas. Tambour battant », Le Quotidien de Paris, 29-30 mai 1982
  3. Pierre Douglas, chansonnier
  4. « Pierre Douglas démissionne de France-Inter... », Jean-Pierre Thiollet, Le Quotidien de Paris (Groupe Quotidien), 3 août 1982.
  5. Filmographie de Pierre Douglas http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=35931.html
  6. 88 notes pour piano solo, Jean-Pierre Thiollet, Neva Editions, 2015, p. 305. ISBN 978 2 3505 5192 0