Pierre Desgoutte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Desgoutte
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Saint-Hilaire-sous-Charlieu, Drapeau de la France France
Décès (à 81 ans)
Nice, Drapeau de la France France
Nationalité Française
Pays de résidence France
Profession
Conjoint
Elisabeth Wilhelmine Caroline Nobile de Zenetti

Pierre-Marie-Joseph Desgoutte, parfois orthographié Desgouttes, est un industriel français né le à Saint-Hilaire-sous-Charlieu (Loire) et mort le à Nice. Il est le fondateur de la société automobile Cottin & Desgouttes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'une commune du nord du département de la Loire, Pierre Desgoutte, né Pierre-Marie-Joseph Desgoutte, est le fils de Jean Desgoutte et de Marie-Philiberte Plasse.

Il débute dans l'automobile en 1896[2], d'abord comme dessinateur-mécanicien chez Audibert et Lavirotte, où il étudie plusieurs modèles, puis comme ingénieur chez Berliet[3].

En 1897, il épouse une jeune savoyarde, Joséphine Curial, dont il eut deux garçons, Georges (1898) et Gabriel (1900).

En 1904, il fonde la société Desgouttes et Cie, devenue par la suite la société Cottin & Desgouttes[3], le s final ayant été rajouté au nom Desgoutte pour des raisons de marketing. Il s'occupe personnellement des dessins pour la fabrication de trois modèles : les 12, 16 et 40 CV.

La maison connait un succès considérable. Toutefois, en 1923, Pierre Desgoutte divorce, se retire de la société Cottin & Desgouttes, épouse à Paris Elisabeth Wilhelmine Caroline Nobile de Zenetti[4], autrichienne d'origine, dernière descendante d'une vieille famille de nobles vénitiens, et s'installe à Nice, où il achète la villa du peintre Jules Chéret.

Jusqu'à sa mort à Nice en 1955 les problèmes automobiles le passionnent et il prend encore des brevets concernant les transports routiers et ferroviaires quelque temps avant de disparaître[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Desgoutte », sur une page personnelle (consulté le 23 janvier 2013)
  2. Baudry de Saunier, Annual, 1908, p. 308
  3. a et b Nick Georgano, The Beaulieu Encyclopedia of the Automobile, Vol. 1, p. 340
  4. « Extrait d'acte de mariage »,‎ (consulté le 24 janvier 2013)
  5. « Le Carnet de l'Automobile, No. 49 »,‎ (consulté le 24 janvier 2013), p. 16

Liens externes[modifier | modifier le code]