Pierre Des Maizeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Des Maizeaux ou Pierre Desmaizeaux est un écrivain français né à Pailhat, près d'Ambert en Auvergne (Puy de Dôme) en 1666[1], mort en juin 1745 à Londres.

Son père, Louis, pasteur de l'église réformée, doit quitter la France après la révocation de l'édit de Nantes. Comme d'autres réfugiés huguenots, il trouve refuge à Genève où son fils Pierre fera son éducation.

Pierre Des Maizeaux deviendra membre de la Société royale de Londres ; il était lié avec Pierre Bayle et Saint-Évremond.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur, l'éditeur ou le traducteur en anglais d'un grand nombre d'ouvrages qui intéressent l'histoire littéraire, tels que :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C'est la date habituellement donnée, mais le Dictionary of National Biography donne des éléments qui situent plutôt sa naissance vers 1672 ou 1673.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Leslie Stephen, « Desmaizeaux, Pierre », in Dictionary of National Biography, 1885-1900, Volume 14 (en ligne).