Pierre Deniker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Deniker
Pideniker.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Pierre Deniker est un psychiatre français, né à Paris le et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a obtenu son doctorat en médecine en 1945. Il devient professeur de psychiatrie et de neurologie en 1961. Il a été ensuite médecin-chef de service au Centre hospitalier Sainte-Anne jusqu'en 1985. Il a été rédacteur en chef de la revue L'Encéphale (Paris) de 1975 à sa mort en 1998[1]. Il a été membre de l’Académie nationale de médecine[1].

Il a collaboré avec le psychiatre Jean Delay sur une classification des drogues (médicaments psychotropes). Il a travaillé sur la 4560 RP chlorpromazine, le premier neuroleptique [2]découvert en par Henri Laborit et testé par Paul Guiraud, et fut le premier à utiliser cette molécule dans le traitement des psychoses. Jean-Pierre Olié[3] a créé en 2007, avec le professeur Henri Lôo, une Fondation reconnue d'utilité publique, la Fondation Pierre-Deniker qui poursuit la philosophie héritée de Pierre Deniker et organise un colloque intitulé « Journées Pierre Deniker »[4].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La psycho-pharmacologie, 1969, PUF, coll. « Que sais-je ? », 128 p.
  • (avec Daniel Ginestet et Benoît Dalle) Maniement des médicaments psychotropes, 1980, Édition Doin, 180 p. (ISBN 978-2704003402)
  • La dépression fin du tunnel, 1988, Plon (ISBN 978-2704008254)
  • (sous la direction, avec Thérèse Lemperière et Jean Guyotat) Précis de psychiatrie clinique de l'adulte, 1989, Masson, Précis de médecine, 633 p. (ISBN 978-2225815263)
  • Les drogues : trafic et contagion, 1991, Plon, 258 p. (ISBN 978-2259019941)
  • (avec Jean-Pierre Olié) Fou, moi ? La psychiatrie hier et aujourd'hui, 1998, Odile Jacob, coll. «Psychologie», 318 p. (ISBN 978-2738105370)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « fiche biographique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur le site de l'Association des amis de Pierre Deniker pour l'enseignement de la psychiatrie
  2. « Avec son équipe, Fourneau orienta ses travaux sur l’étude des amino-alcools et de leurs dérivés, qui aboutirent aux premiers adrénolytiques et aux premiers antihistaminiques de synthèse, dont dérivent tous les médicaments anti-allergiques. Il découvrit le premier neuroleptique majeur, la chlorpromazine. » (Dominique Kassel, conservateur des collections d'histoire de la pharmacie de l'Ordre national des pharmaciens, « Ernest Fourneau (1872-1949) », dans Des pharmaciens dans leur siècle. Le XXe, avril 2002, consulté le 5 décembre 2010.)
  3. fondationpierredeniker.org/, « Le site de la Fondation Pierre Deniker », (consulté le 20 décembre 2010)
  4. liste des éditions sur le site de l'Association des amis de Pierre Deniker pour l'enseignement de la psychiatrie
  5. (en) Lasker Foundation, « Chlorpromazine for treating schizophrenia », sur The Lasker Foundation (consulté le 13 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]