Pierre Deniker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un psychiatre
Cet article est une ébauche concernant un psychiatre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Pierre Deniker
Portrait de Pierre Deniker
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession(s) Psychiatre et professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction(s) Officier de l'ordre national du Mérite (d) et chevalier de la Légion d'honneur‎ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie nationale de médecineVoir et modifier les données sur Wikidata

Pierre Deniker est un psychiatre français, né à Paris le et mort le . Il a obtenu son doctorat en médecine en 1945. Il devient Professeur de psychiatrie et de neurologie en 1961. Il a été ensuite médecin-chef de service au Centre hospitalier Sainte-Anne jusqu'en 1985. Il a été rédacteur en chef de la revue L'Encéphale (Paris) depuis 1975 jusqu'à sa mort en 1998[1]. Il a été membre de l’Académie nationale de médecine[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il a collaboré avec le psychiatre Jean Delay sur une classification des drogues (médicaments psychotropes). Il a travaillé sur la 4560 RP chlorpromazine, un neuroleptique découvert en décembre 1950 par Henri Laborit et testé par Paul Guiraud, et fut le premier à utiliser cette molécule dans le traitement des psychoses.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Association[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Olié[2] a créé en 2007, avec le professeur Henri Loo, une Fondation reconnue d'utilité publique, la Fondation Pierre Deniker qui poursuit la philosophie héritée de Pierre Deniker :

Humanisme, courage, innovation, engagement profond au service des personnes souffrant de maladies mentales. Telles sont les valeurs qui déterminent le choix des actions de la Fondation Pierre Deniker.

Journées Pierre Deniker[modifier | modifier le code]

En sa mémoire, un colloque intitulé "Journées Pierre Deniker" se tenait tous les ans[3].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]