Pierre De Maria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre De Maria
Pierre De Maria années 1960.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Pierre De Maria années 1960.jpg

Pierre De Maria ou Pierre Jean Demaria[1] né à Paris le , mort à Orléans le [2]), est un peintre franco-suisse proche des surréalistes. Il est diplômé de l'École nationale supérieure d'Arts & Métiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre De Maria naît dans une famille aisée, industriels fabricants de matériel d’optique pour la photographie et le cinéma. Très jeune il reçoit ses premières leçons de dessin et de peinture de l’un de ses cousins, le peintre d'origine Bordelaise Jacques Camoreyt. À dix-huit ans, il s’engage comme artilleur. Il traverse la guerre sans blessure mais en revient avec la fascination des paysages calcinés, des machines qui seront une source d’inspiration pour son œuvre à venir[3].

Peintures

  • La Fête (1963), huile sur toile de 116 cm × 89 cm,
  • Les Océanautes (1967), huile sur toile de 116 cm × 90 cm,
  • Guerrier I (1968), huile sur toile de 81,5 cm × 65 cm,

Ses écrits[modifier | modifier le code]

Des années 1930, datent un roman autobiographique inédit Tir à volonté, ainsi qu’un recueil de pensées sur divers sujets tels la guerre.

À cette même époque, il écrit aussi des poèmes et, comme son père, une pièce de théâtre : La Mort de Cornélius.

Œuvres en collections publiques[modifier | modifier le code]

Liste des expositions personnels[5][modifier | modifier le code]

1927 :

- Galerie Fermé la nuit, du 30 mai au 12 juin, Paris.

1958 :

- Galerie J.C. de Chaudun, du 13 au 30 novembre, Paris.

1959 :

- Galerie les Mages, Alphonse Chave, du 1er au 15 août, Vence.

1962 :

- Galerie R. Creuse, Homo Atomicus, du 13 au 28 mars, Paris.

1963 :

- Université d’arts d’Offenbach-Mein, Homo Atomicus, Offenbach-Mein, Allemagne.

1964 :

- Kunstverein, Munich, Allemagne.

1966 :

-Galerie Iris Clert, avril-mai, Paris.

1967 :

- Galerie Buren, Stockholm, Suède.

1969 :

- Galerie Iris Clert, Atomic cirus, du 31 octobre au 27 novembre, Paris.

- Galerie 3+2, du 12 avril au 8 mai, Paris.

- Galerie des Ponchettes, Nice.

1970 :

- Galerie la Panthère noire, Anvers, Pays-Bas.

1971 :

- Galerie l'Angle Aigu-studio, du 5 au 24 mars, Bruxelles, Belgique.

1975 :

- Galerie le Lutrin, du 8 mars au 10 avril, Lyon.

1976 :

- Galerie Lovreglio, Nice.

1980 :

- Centre méditerranéen d'art contemporain, du 10 juillet au 1er septembre, Marseille.

2009 :

- Galerie 625 west, 21 mai, New York, USA.

2017 :

- Galerie Michel Descours, Pierre De Maria (1896-1984). Figuratif de l'imaginaire, du 7 avril au 17 juin 2017, Lyon.

Expositions collectives[5][modifier | modifier le code]

1925 :

-Salon d'automne,

- Salon des Indépendants, Paris,

- Exposition internationale des Arts Décoratifs.

1964 :

- Salon Antibois des figuratifs de l'imaginaire, Bastion St André, Antibes,

- Salon Comparaisons, dix ans d'art actuel, Musée d'Art Moderne de la ville de Paris.

1965 :

- Sélection Comparaisons, Rio de Janeiro, Brésil.

1966 :

- Salon Comparaisons, Paris,

- Sélection Iris Clert à bord de l'"United States", à destination des U.S.A.,

- Galerie Marcus, Dallas, (Texas), U.S.A,

- Galery of Modern Art de Scottsdale (Arizona), U.S.A.

1968 :

- Salon Comparaisons, Paris,

-Stadtiche KunstHalle, Dusseldorf, Allemagne.

1969 :

-Salon Grands et jeunes d'aujourd'hui, Musée d'Art Moderne de la ville de Paris, Paris,

-Salon de Mai, Paris,

-Galerie Negar, du 1er avril au 8 mai, Téhéran, Iran.

1971 :

- Salon d'automne, Grand Palais, Paris,

- Palais de l'Europe, Le Touquet.

1973 :

- Art Club, Antibes.

1974 :

- Salon international de Toulon, du 17 mai au 16 juin,

- Salon Comparaisons, 10 ans, Paris,

- Salon de la Biennale de Menton.

1975 :

- Salon Comparaisons, Paris,

- Salon de la Société nationale des Beaux-Arts, Paris,

- Exposition collective itinérante en Asie et en Amérique du Nord :

Bibliothèque nationale de Saigon, du 26 février au 9 mars, Sud Viêt-Nam,

National Museum de Singapour, du 6 au 20 juin, Indonésie,

Centre culturel de Surabay, du 7 au 13 juillet, Indonésie,

Centre culturel de l’université Gadjah Mada, du 15 au 19 juillet, Yogyakarta, Indonésie,

Taman Ismail Marzuki, du 23 au 30 juillet, Jakarta, Indonésie,

Centre culturel des Philippines, du 2 août au 15 septembre, , Manille, Philippines,

Vancouvet Centennial Museum, du 10 juin au 2 septembre, Vancouver, B.C, Canada,

The Gallery Statford, Stradford, Ontario, Canada,

National Art Gallery, du 20 octobre au 20 novembre, Welington, Nouvelle-Zélande,

The Edmonton Art Gallery, du 8 novembre au 1er décembre, Edmonton, Alberta, Canada,

Art Gallery of Hamilton, du 13 décembre au 11 janvier 1976, Hamilton, Ontario, Canada.

1976 :

- Déco 1925-1935, du 7 au 28 mars, Musée d’Art contemporain de Québec, du 4 mars au 28 mars, Québec, Canada,

- Déco 1925-1935, du 10 avril au 10 mai, The Winnipeg Art Gallery, Manitoba, Canada.

1982 :

- 8 années de peinture et de sculpture à Marseille, du 2 décembre au 30 décembre, Marseille.

1983 :

- Renaissance du Musée des beaux-arts de Cannes, du 25 février au 30 avril, Musée des beaux-arts de Cannes.

1985 :

- Anthologie de la création contemporaine dans le Var, Musée des beaux-arts et d’art contemporain de Toulon.

1986 :

- Hommage à Iris Clert, Acropolis, Nice.

2015 :

- Surréalistes, certes, du 5 mars au 20 juin, Galerie Michel Descours, Lyon.

2016 :

- Le moi en face. Autoportraits de Giordano à Molinier, du 25 mars au 25 juin, Galerie Michel Descours, Lyon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon la Fondation Pierre Bergé & associés
  2. « Pierre de Maria (1896-1984) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 14 février 2018)
  3. Petit Bulletin
  4. « Collection en ligne | Centre national des arts plastiques », sur www.cnap.fr, (consulté le 1er avril 2019)
  5. a et b « Maria, Pierre de (born 1896-06-24 deceased 1984-01-24) », sur www.isni.org (consulté le 1er avril 2019)