Pierre Creamer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le hockey sur glace
Cet article est une ébauche concernant le hockey sur glace.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierre Creamer
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Chomedey (Canada)
Entraîneur retraité
A entraîné LHJMQ
Juniors de Montréal
Juniors de Verdun
Titan de Laval
LAH
Canadiens de Sherbrooke
LNH
Penguins de Pittsburgh
Activité 1980-1990

Pierre Creamer (né le à Chomedey) est un ancien entraîneur de hockey sur glace.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Pierre Creamer a commencé par entraîner dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec lors la saison 1980-1981[1]. Sa première équipe entraînée fut l'équipe des Juniors de Montréal. Après quatre saisons passées dans la LHJMQ, marqué par le déménagement de son équipe à Verdun et un titre de champion en 1983, il prend la direction de la ligue américaine de hockey et des Canadiens de Sherbrooke au début de la saison 1984-1985. Il y reste restera trois saisons, gagnant la coupe Calder la première année et perdant en finale la dernière année[2].

Remarqué par les Penguins de Pittsburgh de la Ligue nationale de hockey, il est recruté le et reste à la tête de l'équipe pour toute la saison 1987-1988.

En 1990, il revient dans sa ville natale pour y entraîner le Titan de Laval, équipe de la LHJMQ[3], en remplacement de Paulin Bordeleau[1], et remporte pour la deuxième fois de sa carrière la Coupe du Président.

Divers[modifier | modifier le code]

Il est le beau frère de Mike Bossy et reçoit en même temps que lui une Jonquille d'or[Note 1] en 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Jonquille d'or est la plus haute récompense décernée par la Société canadienne du cancer. Elle est remise à des personnes qui se sont particulièrement illustrées dans la lutte contre le cancer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Pierre Creamer », sur Eliteprospects.com (consulté le 10 février 2016).
  2. (en) « Pierre Creamer hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 10 février 2016).
  3. Sylvain Lamarre, « Pierre Creamer et Fernand Desrosiers font leur entrée au Temple de la renommée », sur courrierlaval.com,‎ (consulté le 10 février 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]