Pierre Corbeil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un homme politique québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierre Corbeil (né le à Saint-Hyacinthe) est un homme politique québécois. Il a représenté la circonscription d'Abitibi-Est à l'Assemblée nationale du Québec de 2003 à 2007 et de 2008 à 2012 sous la bannière du Parti libéral du Québec. Il a occupé plusieurs postes de ministre dans le gouvernement de Jean Charest. Monsieur Corbeil est devenu Maire de la Ville de Val-d'Or le 3 novembre 2013. Le même jour, son cousin Claude Corbeil devenait Maire de la Ville de Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Corbeil obtient un doctorat en médecine dentaire à l'Université de Montréal en 1978. Durant les années 1980, il s'implique dans de nombreuses organisations socioéconomiques de Val-d'Or, notamment comme président de la Chambre de commerce de la ville entre 1981 et 1983.

Aux élections de 2003, il est élu dans la circonscription d'Abitibi-Est pour le Parti libéral du Québec. Après avoir été nommé ministre délégué à la Forêt, à la Faune et aux Parcs d'avril 2003 à février 2005, Jean Charest le promeut, lors de ce remaniement ministériel, au poste de ministre des Ressources naturelles et de la Faune, poste qu'il a occupé jusqu'à sa défaite aux élections de 2007.

Lors de son mandat, il a été le ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec.

Il a été défait par Alexis Wawanoloath du Parti québécois dans Abitibi-Est le 26 mars 2007, lors d'une lutte très serrée.

En 2008, il a été nommé directeur général de l'Aéroport régional de Val-d'Or, poste qu'il a occupé quelques mois avant se présenter de nouveau comme candidat aux élections provinciales.

L'année suivante, lors de l'élection générale québécoise de 2008, il a pris sa revanche en battant Wawanoloath par 515 voix. Il est cependant à nouveau défait lors de l'élection générale québécoise de 2012 par la péquiste Élizabeth Larouche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]