Pierre Claude François Delorme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delorme.
Pierre Claude François Delorme
Naissance
Décès
Activité
Maître
Élève
Lieu de travail

Pierre Claude François Delorme, né le à Paris, et mort dans la même ville le , est un peintre et graveur néo-classique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé plusieurs années à Rome, en Italie, où il étudie Raphaël et Michel-Ange, Pierre Claude François Delorme devient l'élève d'Anne-Louis Girodet et est formé selon les canons de la tradition néo-classique de l'Empire.

Il débute au Salon de Paris de 1819 avec une peinture d'histoire intitulée Mort d'Abel, aujourd'hui conservé au musée Fabre de Montpellier. Delorme participe aux expositions du Salon jusqu'en 1851, principalement avec des peintures mythologiques, religieuses et historiques.

Il a peint un grand nombre d'œuvres remarquables :

Pour ses commandes, il exécute aussi de nombreuses peintures murales pour orner les palais de Versailles, de Fontainebleau, de Neuilly-sur-Seine et de Compiègne. Il décore aussi plusieurs églises parisiennes, notamment, les chapelles de la Vierge à Saint-Gervais-Saint-Protais, de Saint-Pierre à Saint-Eustache, et peint la Translation de la Sainte Maison par les anges pour la coupole de Notre-Dame-de-Lorette. Portraitiste, il a également représenté bon nombre de tableaux qui offrent des portraits de la noblesse française et de la société parisienne de son temps.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :