Pierre Cardo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Cardo
Illustration.
Fonctions
Président de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires

(5 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur Premier titulaire
Successeur Bernard Roman
Député français

(17 ans, 2 mois et 3 jours)
Élection 28 mars 1993
Réélection 1er juin 1997
16 juin 2002
17 juin 2007
Circonscription 7e des Yvelines
Législature Xe, XIe, XIIe et XIIIe
Groupe politique UDFC (1993-1998)
DL (1998-2002)
UMP (2002-2010)
Prédécesseur Jean Guigné
Successeur Arnaud Richard
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Toulon (Var)
Nationalité Française
Parti politique UDF-PRDLUMP
Profession Cadre de gestion

Pierre Cardo, né le à Toulon (Var), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Cardo devient maire de Chanteloup-les-Vignes lors des élections municipales de 1983, en l'emportant sur la liste du maire sortant socialiste. Il est constamment réélu jusqu'à sa démission, le , date à partir de laquelle il se consacre à son mandat de président de la communauté d'agglomération des Deux Rives de la Seine.

Lors des élections législatives de 1993, membre du Parti républicain, il est le candidat unique de l'opposition UDF - RPR dans la 7e circonscription des Yvelines. Affrontant l'ancien Premier ministre Michel Rocard, il est élu député avec 52,85 % des voix au second tour. Réélu sans interruption jusqu'en juin 2007, Pierre Cardo fait successivement partie des groupes UDFC, DL et UMP. Impliqué dans les questions d'exclusion, d'insertion, de politique de la ville et de sécurité, il abandonne son mandat parlementaire le , à la suite de la prolongation de sa mission sur le démantèlement des navires en fin de vie. Son suppléant, Arnaud Richard, lui succède à l'Assemblée nationale.

Brièvement administrateur de la société Eurotunnel, il démissionne en novembre 2004, estimant ne plus être entendu sur le volet financier.

Il est désigné en 2010 à la tête de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf)[1].

En , il démissionne de la communauté d'agglomération des Deux Rives de la Seine pour se consacrer à sa fonction de président de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires[2].

Le , il prend sa retraite et quitte la présidence de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires.

En , il est nommé "conseiller spécial" par le maire de Verneuil-sur-Seine.

Synthèse des mandats[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Cardo à la tête de l'ARAF », sur europe1.fr, (consulté le )
  2. « Chanteloup-les-Vignes : Pierre Cardo quitte la vie politique », sur versailles.cci.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]