Pierre Buron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buron (homonymie).
Pierre Buron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Première circonscription de la Mayenne
-
Député
Première circonscription de la Mayenne
-
Député
Première circonscription de la Mayenne
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Pierre Buron, né le à Olivet (Mayenne), et décédé le à Paris est un homme politique français, membre de l'UDR.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Professeur de philosophie à Paris, conseiller municipal à Laval de 1959 à 1965, il est élu, à la plus grande surprise, député de la Première circonscription de la Mayenne le contre le « ticket » MRP composé d'André Davoust et de Robert Buron. Il est réélu en 1968. En 1973, il se représente face à ce dernier, qui affaibli par la maladie, ne peut mener campagne. Pierre Buron est réélu malgré des pronostics réservés des Renseignements Généraux.

Il se présente aux élections municipales à Laval en 1977, en tête d'une liste comprenant Roland Houdiard, Michel Scheer, Jacques Favelin, Jacques l'Hoste, face à François d'Aubert qui conduit une liste « apolitique » et face au maire, André Pinçon, qui est finalement réélu.

En 1978, François d'Aubert lui succède à l'Assemblée Nationale.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Il est surnommé le « Buron des Buvettes », par opposition à Robert Buron dont le surnom est, depuis la campagne électorale de 1945 contre Jacques Soustelle, le « Buron des Burettes ».

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site de l'Assemblée Nationale [1]
  • Atonie politique et « buronisme » en Mayenne, Michel Dloussky et Rémi Foucault, Institut d'Histoire du Temps Présent [2]