Aller au contenu

Pierre Buhler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Buhler
Pierre Buhler à Varsovie en juin 2015
Fonctions
Président
Institut français
-
Ambassadeur de France en Pologne
-
Ambassadeur de France à Singapour
-
Jean-Paul Réau (d)
Olivier Caron (d)
Biographie
Naissance
Pseudonyme
Stéphane MeylacVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
HEC Alumni (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions

Pierre Buhler, né le à Rauwiller (Bas-Rhin), est un haut fonctionnaire français, diplomate de carrière qui a enseigné les relations internationales à Sciences Po Paris, ambassadeur en Pologne de 2012 à 2016, président de l'Institut français de 2017 à 2020.

Pierre Buhler a effectué ses études secondaires au lycée Mangin de Sarrebourg.

Avant sa scolarité à l'École nationale d'administration (1982-1984), promotion "Henri d'Aguesseau", Pierre Buhler a fait des études supérieures à HEC Paris (1975)[1], à l'Institut d'études politiques de Paris (1977, section Service Public)[2] et à l'Institut national des langues et civilisations orientales (1990, diplôme supérieur de polonais)[3].

Il a également une licence en droit (Paris I-Panthéon-Sorbonne), une licence en ethnologie (Paris VII) et un DEA d'économie appliquée (Université Paris-Dauphine).

Affectations à l'étranger

[modifier | modifier le code]

Il est en poste notamment à Varsovie (1983-1985), Moscou (1985-1988), Washington et New York (1993-2001)[4], Singapour (comme ambassadeur de France de 2006)[5] à 2009[6].

Il est nommé ambassadeur en Pologne par décret du [7].

Principales fonctions exercées en France

[modifier | modifier le code]

Il est conseiller diplomatique du ministre de la défense Alain Richard de 2001 à 2002.

De 2002 à 2006, il est mis à disposition de Sciences Po en qualité de professeur associé.

Il est directeur général de France coopération internationale de 2009[8] à 2011[9].

De 2017 à 2020, il occupe les fonctions de président de l'Institut français où il remplace Bruno Foucher, nommé ambassadeur de France au Liban[10].

Il intègre en le CAPS (Centre d'analyse, de prévision et de stratégie) au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé de la diplomatie culturelle.

Vie privée

[modifier | modifier le code]

Pierre Buhler est marié à la journaliste Sylvie Kauffmann et est père de deux enfants.

Bibliographie

[modifier | modifier le code]

Ouvrages personnels

[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs (direction ou participation)

[modifier | modifier le code]
  • Annuaire français des relations internationales
  • Dans les archives secrètes du Quai d’Orsay (-), L'Iconoclaste, 2017 (ISBN 979-10-95438-45-8) (chapitre : « 1980 Pologne, L’espoir se lève à l’est »)
  • « La diplomatie culturelle, une pratique très française », entretien de Christian Lequesne avec Pierre Buhler, in Dans La puissance par l’image, 2021, pp. 142 à 144
  • « La diplomatie culturelle de la France, du choc de la pandémie au défi de la réinvention », dans Bertrand Badie et Dominique Vidal (dir.), La France, une puissance contrariée, La  Découverte, 2021. (ISBN 978-2-348-06987-1)
  • « La diplomatie culturelle française est-elle dépassée ? », Cahiers français, mars-avril 2022, à consulter en ligne
  • Préface de l'ouvrage collectif Histoire(s) de la diplomatie culturelle française - Du rayonnement à l'influence, sous la direction de François Chaubet, Charlotte Faucher, Laurent Martin et Nicolas Peyre, éditions de l'Attribut, 2024 (ISBN 978-2-494649-04-0)

Distinctions

[modifier | modifier le code]

Récompenses

[modifier | modifier le code]
  • 2010 : le « Centre européen de Solidarność » lui a conféré la « médaille de la reconnaissance ».
  • 2012 : Prix du meilleur livre géopolitique, décerné par le magazine Conflits, la maison d'édition Anteios, et l'entreprise Axyntis.

Décorations

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. « HEC Alumni », sur HEC Alumni (consulté le )
  2. « Sciences Po Alumni », sur Sciences Po Alumni (consulté le )
  3. « Inalco Alumni | Le Réseau des Langues O », sur Inalco Alumni (consulté le )
  4. conseiller culturel, représentant permanent des universités françaises aux États-Unis à New York de 1996 à 2001
  5. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000821765
  6. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021014748
  7. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025790185
  8. « nominations.acteurspublics.com… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  9. « Changement à la tête de France Expertise internationale », sur acteurspublics.com via Wikiwix (consulté le ).
  10. Antoine Oury, « Pierre Buhler, nouveau président de l'Institut français », sur ActuaLitté,
  11. « Questions à Pierre Buhler - la puissance au XXIe siècle », sur nouvelobs.com via Wikiwix (consulté le ).
  12. Paul C. Light est professeur de service public à Robert F. Wagner Graduate School of Public Service de New York University et chercheur au Global Center for Public Service
  13. Francis Charhon est directeur général de la Fondation de France
  14. « Pierre Buhler - Pages "Dates" parues dans "Le Monde" », sur Rauwiller67 (consulté le ).
  15. « defnat.fr/site_fr/sommaires/so… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  16. The Weary Titan
  17. Putin’s Brezhnev Syndrome
  18. La puissance américaine piégée par la dette
  19. Décret du 12 mai 1999 portant promotion et nomination
  20. Décret du 14 mai 2014 portant promotion et nomination
  21. Décret du 9 avril 2004 portant promotion et nomination
  22. Décret du 13 juillet 2019 portant promotion et nomination
  23. (pl) « MSZ: ambasador Francji w Polsce Pierre Buhler uhonorowany odznaką Bene Merito »,
  • Annuaire diplomatique

Liens externes

[modifier | modifier le code]