Pierre Brun (sculpteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brun.
Pierre Brun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
Nationalité
Activité

Pierre Brun (né le 10 août 1915 à Saint-Étienne[1], mort en juin 2011) est un sculpteur français[2].

Pierre brun pratique le dessin et se penche tôt vers la peinture puis vers la sculpture. Élève aux Beaux-arts de Paris, il obtient le Prix National des Arts en 1949. Son œuvre est riche de plus d'un millier d'œuvres originales. Son travail est fait de sculptures et de peintures, et frôle parfois les limites de l'abstraction. Artiste solaire il retranscrit souvent le bonheur à travers le corps féminin ; artiste observateur, il traduit parfois le tragique et la condition humaine ; artiste rêveur, il aime dégager l’humanité de ses pesanteurs

Il ne faut pas le confondre avec Pierre Brun, homme politique français ni avec Louis Bertrand Pierre Brun de Villeret (1773-1845), militaire et homme politique français.

Biographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • 1915 : naissance à Saint-Etienne, études supérieures de lettres classiques.
  • 1940 : en captivité, ses premières sculptures sont faites avec la glaise du camp. La Croix de guerre lui est attribuée à la libération.
  • 1947 : présent au Salon des Tuileries PARIS.
  • 1948 : expose au Salon Jeune Sculpture Musée Rodin.
  • 1949 : obtient le Prix national des arts.
  • 1951 : devient Professeur de sculpture sur concours à l’école des Beaux Arts de Saint-Etienne.
  • 1953 : est nommé Professeur à l’école des arts appliqués de Paris
  • 1960 : est Membre du jury à l’école des Beaux Arts avec Giacometti.
  • 1962 : participe à la manifestation d’art contemporain de Sarlat (Dordogne) avec Bissière.
  • 1969 : est chargé de cours à l’Universiré de Paris VIII.
  • 1978 – 1980 – 1983 : présent au Salon Comparaisons Grand Palais à Paris.
  • 1979 : présentation à la télévision par Michelle Sandrel.
  • 1984 : exposition au salon d’automne, sociétaire.
  • 1985 : exposition chez Régine Lussan, rue de l’Odéon à Paris.
  • 1987 : inauguration du buste de Charles de Gaulle par Alain Pierrefitte à Coulommiers.
  • 1988 : exposition au Grand Palais (figure pathétique du marbre) ; Médaille d’or au Salon des Artistes Français ; Chargé de cours aux ateliers municipaux de Coulommiers ; Édition du livre de Pierre Brun Sculpteur (Éditions Porte du Sud de Jean Schelstraete).
  • 2008 : est nominé pour la médaille vermeil de la Ville de Paris ; présent au salon The New Violet Prix Fondation Taylor ; expose au salon Art Capital au Grand Palais ; Médaille d’argent Société Nationale des Beaux Arts ; expose au Carrousel du Louvre.
  • 2009 : DVD du documentaire fiction SCULPTE MOI film HD 52 min réalisé par Alberto Munoz ; Membre de la Société Nationale des Beaux Arts.
  • 2009 - 2010 : plusieurs rétrospectives de son travail.
  • 2010 : Invité d'honneur à l'Automnale de Noiseau.

Principales commandes publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]