Pierre Brochand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Brochand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur général de la Sécurité extérieure
-
Ambassadeur de France en Hongrie
-
Christiane Malitchenko (d)
Consul général de France à San Francisco
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
CannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Pierre Brochand, né le à Cannes, est un haut fonctionnaire français et directeur général de la Sécurité extérieure de 2002 à 2008[1].

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Son père, Paul Brochand, était expert comptable. Son grand-père, Julien Messac, était directeur des Dames de France. Il est le frère de Bernard Brochand, ancien publicitaire et ancien député-maire Union pour un mouvement populaire (UMP) de Cannes dans les Alpes-Maritimes.

Pierre Brochand effectue ses études à l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC), puis à l'École nationale d'administration (ENA), Promotion « Turgot » (1968).

Carrière[modifier | modifier le code]

Pierre Brochand devient administrateur civil à la sortie de l'ENA. En 1971, il est nommé Premier secrétaire puis conseiller à l'ambassade de France à Saïgon, poste qu'il occupe jusqu'à 1975[2]. Il reste dans la sphère asiatique en étant conseiller à l'ambassade à Bangkok de 1975 à 1979.

En 1979, Pierre Brochand est nommé consul général de France à San Francisco, poste qu'il conserve jusqu'à 1982. Il revient en centrale en tant que sous-directeur au ministère des affaires étrangères, bureau Asie et Océanie). En 1985, il devient représentant permanent adjoint de la France auprès de l'ONU à New York.

En 1989, Pierre Brochand devient ambassadeur de France en Hongrie. En 1993, il est nommé ambassadeur en Israël. En 1995, il obtient le poste de Directeur général des relations culturelles, scientifiques et techniques, au ministère des affaires étrangères, et est président du conseil d'administration de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger.

Il retourne en ambassade en 1999, en tant qu'ambassadeur de France au Portugal. Il conserve ce poste quatre ans, avant d'être nommé, le , directeur de la DGSE[3].

Il est élevé à la dignité d'Ambassadeur de France en 2003.

Prises de position[modifier | modifier le code]

En juillet 2019, lors d'une table ronde de la fondation Res Publica, il exprime sa crainte de l'avènement d'une guerre civile due à l'immigration incontrôlée. Il est également proche d'Éric Zemmour[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Brochand va quitter la direction de la DGSE », Le Monde, .
  2. « Pierre Brochand served in Saigon and describes the last days of the American presence there », Open Vault
  3. « Pierre Brochand », Les Échos, .
  4. Étienne Girard, Le Radicalisé : Enquête sur Éric Zemmour, Éditions du Seuil,
  5. Décret du 15 mai 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]