Pierre Boutroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Boutroux
Pierre Boutroux.jpeg

Pierre Boutroux

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Pierre Léon BoutrouxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Pierre Léon Boutroux, né le à Paris 5e et mort selon les sources le ou le , est un mathématicien et historien des sciences français.

Pierre Boutroux a soutenu une thèse de mathématiques en 1903, il a par la suite été nommé maître de conférences de mathématiques à l'Université de Montpellier en 1905. Il enseignera dans les années suivantes la mécanique et l'astronomie à la Faculté des sciences de Poitiers, avant d'être muté à Nancy pour enseigner le calcul différentiel à Nancy avant de retourner enseigner cette matière à Poitier. Il quitte ce poste qu'il quittera en 1913, ayant bénéficié via le Ministère des affaires étrangères d'une charge d'enseignement à l'Université de Princeton [1].

Pierre Boutroux est surtout connu pour ses travaux sur l'histoire et la philosophie des mathématiques. Il occupe la chaire de mathématiques à l'Université de Princeton de 1913 à 1914 et il est titulaire de la chaire d'histoire des sciences au Collège de France de 1920 à 1922.

Son œuvre la plus connue est Les Principes de l'analyse mathématique, qui présente un panorama des mathématiques de son temps.

Sa position originale de mathématicien et de philosophe semble correspondre au double héritage de son père et de son oncle : son père, le philosophe Émile Boutroux, a épousé Aline Poincaré, sœur du mathématicien, physicien, et philosophe des sciences, Henri Poincaré.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • L'Imagination et les mathématiques selon Descartes (1900)
  • Sur quelques propriétés des fonctions entières (1903)
  • Œuvres de Blaise Pascal, publiées suivant l'ordre chronologique, avec documents complémentaires, introductions et notes, par Léon Brunschvicg et Pierre Boutroux (1908)
  • Leçons sur les fonctions définies par les équations différentielles du premier ordre, professées au Collège de France (1908), texte disponible en ligne sur IRIS
  • Henri Poincaré, l'œuvre scientifique, l'œuvre philosophique, par Vito Volterra, Jacques Hadamard, Paul Langevin et Pierre Boutroux, Librairie Félix Alcan, coll. «Nouvelle collection scientifique», 1914.
  • Les Principes de l'analyse mathématique, exposé historique et critique (2 volumes, 1914-1919) Texte en ligne 1 2
Contient : (I) Les nombres, les grandeurs, les figures, le calcul combinatoire, le calcul algébrique, calcul des fonctions, l'algèbre géométrique. (2) La géométrie algébrique. Extensions de l'algèbre et constructions logiques. Extensions de l'algèbre ; les développements en séries. La méthode analytique en mathématiques. Analyse infinitésimale. Analyse des principes mathématiques. Analyse de la notion de fonction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Rollet, Etienne Bolmont, Françoise Birck, Jean-René Cussenot et al., Les enseignants de la Faculté des sciences de Nancy et de ses instituts - Dictionnaire biographiques (1854-1918), Nancy, Presses universitaires de Nancy - Editions universitaires de Lorraine, (ISBN 978-2-8143-0299-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]