Pierre Bleuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Bleuse
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierre Bleuse - chef d'orchestre

Naissance (44 ans)
Boulogne-Billancourt, Drapeau de la France France
Lieux de résidence Paris
Activité principale Chef d'orchestre

Pierre Bleuse, né le à Boulogne-Billancourt, est un chef d’orchestre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de musiciens, Pierre Bleuse entame ses études musicales de violon au Conservatoire de Boulogne-Billancourt dans les classes de Jean Lenert et Suzanne Gessner[1]. Son père Marc Bleuse est compositeur et sa mère Anne Fondeville[2] est chanteuse lyrique. Son frère Emmanuel est violoncelliste et sa sœur Jeanne, pianiste. Ils partent à Toulouse en 1990 et Pierre Bleuse poursuit ses études au conservatoire national de région dans les classes de Pierre Doukan et Guenadi Hoffmann où il obtient ses prix de violon et de musique de chambre en 1994.

Il retourne ensuite à Paris et rentre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Patrice Fontanarosa. Il sort avec un 1er prix en 2002. Il part ensuite un an à Berlin pour se perfectionner à la université des arts de Berlin.

Après ses études, il devient membre du quatuor Satie et des ensembles Court-Circuit et TM+ puis devient violon solo et chef associé de l’Orchestre de chambre de Toulouse (2005-2010). Il pratique également le violon baroque sous l’impulsion de Gilles Colliard et sera amené à partager la scène avec Christophe Coin.

C’est en 2010 qu’il décide de se consacrer à la direction d’orchestre. Il part travailler en Finlande, avec Jorma Panula. Il entre en 2011 à la Haute École de musique de Genève, dans la classe de direction d’orchestre de Laurent Gay[3], dont il sort diplômé en 2013, avant d’en devenir l’assistant, sous son impulsion[3] et Philippe Dinkel. Il tiendra ce poste jusqu’en 2016.

Pierre Bleuse entame dans le même temps une collaboration régulière dès 2012 avec l’orchestre national du Capitole de Toulouse. En , il remplace le chef espagnol Josep Pons. Il travaille également comme assistant à l’opéra de Lyon, notamment dans la production d' Orphée et Eurydice, mise en scène par David Morten.

Remarqué en 2014 au Mozarteum de Salzbourg par Thierry Fischer, il est invité pour ses débuts aux États-Unis à diriger l'Orchestre symphonique de l'Utah à Salt Lake City en .

Très impliqué dans le répertoire contemporain, Michael Jarrell lui confie en la direction de son opéra Cassandre porté par Fanny Ardant, au Grand Théâtre de Provence, avec le Lemanic Modern Ensemble dont il est co-directeur musical.

Sa forte proximité avec le compositeur l'amènera à diriger le concert anniversaire de Jarrell en au Victoria Hall de Genève, avec le Lemanic Modern Ensemble, concepteur et le producteur de cette soirée, et l’Orchestre de la Suisse romande.

En , il dirige le prestigieux Royal Stockholm Philharmonic Orchestra en remplacement de Sakari Oramo.

La saison artistique 2018/2019 le propulsera à la baguette de nombreux autres prestigieux orchestres tels que : MDR Sinfonieorchestrer de Leipzig, à l’Orchestre de la Suisse romande, à l’Orchestre de chambre de Paris, à l’Orchestre de Paris, à l’Orchestre philharmonique national de Russie, à l’Orchestre symphonique national de Chine. Il retourne également l’Opéra national de Lyon pour une série de représentations de Dido & Enée, dirige l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy, l’Orchestre de l’Opéra de Tours, l’Orchestre d'Auvergne

Depuis 2021, Pierre Bleuse est le chef principal de l'Orchestre symphonique d'Odense.

Direction artistique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'AmiRéSoL », sur lamiresol.free.fr (consulté le )
  2. « Anne Fondeville - Site Officiel », sur www.annefondeville.com (consulté le )
  3. a et b « Laurent Gay | Chef d'orchestre — Professeur de direction d'orchestre HEM de Genève », sur www.laurentgay.net (consulté le )
  4. (en) « Louis Schwizgebel | Pianist », sur www.louisschwizgebelpiano.com (consulté le )
  5. (en-GB) « Sønning Music Performance », sur www.sonning.no (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]