Pierre Barnérias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Barnérias-Desplas
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Pierre Barnérias-Desplas, ou simplement Pierre Barnérias, né le à Saint-Rémy-sur-Durolle (Puy-de-Dôme), est un journaliste, réalisateur et directeur de la photographie français[1],[2]. Son dernier documentaire est célèbre pour ses thèses complotistes[3] : il s'agit de Hold-Up (2020), réalisé sur le thème de la pandémie de Covid-19.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine auvergnate, Pierre Barnérias naît troisième d'une famille catholique de six enfants[4] issue d'un village du canton de Saint-Rémy-sur-Durolle. Il fait une maîtrise de droit privé à l'université Panthéon-Assas et, après un grave accident, intègre l'école européenne de journalisme de Bruxelles[5],[6] tout en retrouvant la religion catholique[4].

Il interviewe le pape Jean-Paul II à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse, en 1989, à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Devenu journaliste, il travaille pour la presse écrite (Ouest-France, chargé de la rubrique « Religion » de 1989 à 1994[8]), la radio (France Info / RTL2) et la télévision (Envoyé spécial, Faut pas rêver, Thalassa, Des racines et des ailes, Zone Interdite, Le Jour du Seigneur…)[9],[10].

Il a réalisé plus de quarante magazines et documentaires[11].

En 1998, il co-réalise le documentaire Ils ont marché dans le ciel sur la traversée de 5 000 km à travers l'Himalaya de Sylvain Tesson[12].

A partir de 1999, il se rapproche d'Éliane Deschamps, personnalité charismatique du petit groupe religieux Amour et miséricorde que la Miviludes [13] surveille à partir des années 2000. Éliane Deschamps est jugée les 26 et 27 mai 2021 par le tribunal correctionnel de Dijon, après la plainte de quatorze anciens membres pour abus de faiblesse[14], procès à nouveau reporté, pour cause de COVID, aux 22 et 23 novembre 2021.

En 2010, Barnérias fonde Tprod, son agence de production[15], et produit Les Yeux ouverts, un long-métrage sur les soins palliatifs.

En 2012, il réalise Il était une Foi, un film présentant des chrétiens persécutés et oubliés, qui lui vaut les félicitations du pape Benoît XVI et qui est sélectionné au Festival de Rome[16].

En 2013, il réalise un court documentaire polémique À qui profite le flou ? qui enquête sur les clichés officiels de La Manif pour tous du . La vidéo affirme que les images de la préfecture de la manifestation auraient été délibérément truquées pour minorer le nombre de manifestants. Malgré les démentis et explications de l'AFP, ainsi que de la préfecture, Pierre Barnérias et La Manif pour tous maintiennent leurs accusations[17],[18].

En 2014, il réalise le documentaire M et le 3e Secret consacré aux apparitions de la Vierge Marie et, plus particulièrement, celle de Fatima en 1917. Il affirme, dans un entretien autour du film, que le Parti communiste aurait infiltré des séminaires de l'Église catholique à partir des années 1930 ou que les francs-maçons auraient « compris depuis deux siècles l’importance de contrôler ce gouvernement mondial [l'Église catholique][19]. »

Il est président du jury pour Belle la différence !, festival du film autour du handicap de Bressuire en 2018[20].

En 2019, dans la lignée de son documentaire Thanatos, l'ultime passage, il ouvre la chaîne ThanaTV sur YouTube, spécialisée sur les expériences de mort imminente puis sur la pandémie de Covid-19[21]. En , elle comptabilise plus de 5 millions de vues[21]. L'audience de la chaîne augmente nettement lorsqu'elle se concentre sur la pandémie de Covid-19[21].

En 2020, il réalise le film documentaire Hold-Up sur le thème de la pandémie de Covid-19[22]. Rencontrant un succès public à sa sortie et une réaction virulente de nombreux médias, le documentaire est inspiré par le conspirationnisme et contient de très nombreuses inexactitudes et fausses informations[23],[24],[25],[26],[27].

Le , la chaîne Thana TV de Barnérias est supprimée par YouTube pour diffusion de nombreuses fausses informations[28].

Famille[modifier | modifier le code]

Sa fille, Marine, est l’auteure du livre Seper Hero[29],[30],[31]. Elle anime l'émission Littoral - le magazine des gens de mer, sur France 3[32].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • M, la fin d'un Monde et MôA !, 2018[48]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Auteur et réalisateur Pierre Barnérias, livres et films, KLISTIC.
  2. Catalogue des films de Pierre Barnérias, Ardèche Images.
  3. « Hold-Up : le Covid sous le prisme du complot », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  4. a et b Maryvonne Ollivry, « Du "Jour du Seigneur" à "Hold-up" : Pierre Barnérias, un réalisateur électron libre », sur marianne.net, 2020-11-21utc12:00:00+0000 (consulté le ).
  5. « M, la fin d'un Monde et MôA ! », Book Node
  6. La Tranche-sur-Mer. « Mon domaine de prédilection, c’est l’investigation », Ouest France, 24 octobre 2019.
  7. « Covid-19 : qui se cache derrière le documentaire controversé "Hold-up, retour sur un chaos" ? », Challenges, Laure Croiset, 13 novembre 2020.
  8. « Qui est Pierre Barnérias ? », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  9. Thanatos, l'ultime passage, de Pierre Barnérias, les 400 coups.org.
  10. « Thanatos, l'ultime passage », sur inatheque.ina.fr (consulté le ).
  11. Pierre Barnérias, sur Notre cinéma.
  12. « Le drôle de duo derrière « Hold-up », le documentaire au relent complotiste », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires
  14. Thomas Rabino, « "Elle a des dons de voyance" : le réalisateur de Hold-up, fasciné par une gourou », sur www.marianne.net, 2021-05-22utc07:00:00+0000 (consulté le )
  15. Pierre Barnérias, Films et documentaires
  16. https://www.ouest-france.fr/bretagne/perros-guirec-22700/qui-est-pierre-barnerias-3067882
  17. Vincent Di Grande, « Manif pour tous : la préfecture se défend d'avoir truqué les images », sur Libération.fr, (consulté le )
  18. a et b François Krug, « Le gouvernement a-t-il truqué des images de la « Manif pour tous » ? », sur L'Obs, (consulté le )
  19. « L'humanité a-t-elle déjà un pied dans l'Apocalypse? (documentaire) », sur pryskaducoeurjoly.com, (consulté le ).
  20. « Bressuire. Covid-19. Le réalisateur Pierre Barnérias au cœur d’une polémique », Ouest France, Fabien Gouault, 13 novembre 2020.
  21. a b et c Paul Aveline, « Covido-complotisme : Pierre Barnérias, de youtube à "hold-up" », sur Arrêt sur images, .
  22. « Le coronavirus, fruit d'une "manipulation mondiale" ? "Hold-Up", un docu soutenu par des milliers de contributeurs », sur RTBF, (consulté le ).
  23. « Succès du film conspirationniste "Hold up" sur le Covid-19 : "Une grande partie de nos concitoyens ne croient plus en la parole publique", dit une historienne », sur Franceinfo, (consulté le ).
  24. « Hold-up le virus du complot », sur Libération.fr, (consulté le ).
  25. « Les contre-vérités de Hold-up, documentaire à succès qui prétend dévoiler la face cachée de l’épidémie », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  26. Coline Renault, « Covid-19 : Hold-up, le documentaire sur un complot mondial qui fait polémique », sur Le Figaro.fr, (consulté le ).
  27. « Hold-up : une vidéo truffée de fausses informations », sur Factuel, (consulté le ).
  28. « Pourquoi la chaîne YouTube de Hold Up a-t-elle été supprimée ? », sur Numerama, (consulté le ).
  29. 2017 (ISBN 2081412357), préfacé par Frédéric Lopez , qui relate son combat contre la sclérose en plaques déclarée en
  30. « Marine Barnérias : fille du tonnerre », sur Famille chrétienne, (consulté le )
  31. « Tour du monde pour apprivoiser sa maladie, le parcours de Marine Barnerias - Mille et une vies », sur YouTube, (consulté le )
  32. Littoral - le magazine des gens de mer, France 3.
  33. « Le drôle de duo derrière Hold-up, le documentaire au relent complotiste », Le Monde.
  34. Pierre Barnérias : « En Belgique, l’euthanasie n’est pas exempte de dérives », La Croix, Marine Lamoureux, 15 octobre 2013.
  35. « Qui est Pierre Barnérias ? », Ouest France, 18 décembre 2014.
  36. Il était une foi sur Allociné.
  37. Pierre Barnérias, réalisateur de M et le 3e secret, site officiel du film.
  38. Pierre Barnérias & Bahram Chegani : « M et le 3ème secret » – Les apparitions Mariales, Hym.media, Laurent Fendt, 5 juillet 2019.
  39. Sous peine d'innocence.
  40. Sous peine d’innocence, Film-documentaire.fr.
  41. « Pierre Barnérias, chercheur de vérités », Podcastics, Corinne Delaunay, 1er octobre.
  42. « Perros-Guirec. Pierre Barnérias présente Thanatos, l’ultime passage », Ouest France, 1er juillet 2020.
  43. Thanatos, l’ultime passage - Film de Pierre Barnérias, blog Un autre regard, Florinette, 28 octobre 2019.
  44. « “La Vallée des Géants” de Pierre Barnerias, sur France 3 (interview) », Ar Gedour, Eflamm Caouissin , 25 octobre 2019.
  45. « La Vallée des géants : l'âme des sculptures de granit », France 3 Bretagne, Benoit Thibaut, 16 octobre 2019.
  46. « Hold-up », le documentaire sur le Covid taxé de complotisme qui échauffe les réseaux sociaux, L'Obs, 12 novembre 2020.
  47. « Covid-19 : « Hold-Up », le documentaire qui souffle sur les braises du complotisme », L'Express, Maxime Recoquillé, 12 novembre 2020.
  48. Notice bibliographique, Bibliothèque nationale de France.

Liens externes[modifier | modifier le code]