Pierre Aubé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Aubé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Pierre Aubé, né le , est un historien français spécialiste du Moyen Âge central et des croisades.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur à Rouen pendant trente ans, il a écrit une dizaine d’ouvrages, traduits en plusieurs langues. Il a obtenu en 2004 le Grand prix de la biographie historique de l’Académie française. Il a épousé l’organiste Odile Pierre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Baudouin IV de Jérusalem. Le roi lépreux, 1981. Rééditions, Perrin, 1999, et en poche, Hachette Pluriel, 1996.
- Prix Feydeau-de-Brou 1982 de l’Académie française et prix maréchal-Louis-Hubert-Lyautey 1981 de l’Académie des sciences d’outre-mer.
  • Les Empires normands d’Orient, XIe-XIIIe siècles, 1983. Rééditions, Perrin, 1999, et en poche chez Hachette Pluriel et dans la collection Tempus, 2006.
- Prix Diane Potier-Boès 1984 de l’Académie française.
  • Godefroy de Bouillon, Fayard, 1985. Traduit en italien.
- Prix Eugène-Piccard 1986 de l'Académie française.
  • Thomas Becket, Paris, Fayard, , 360 pages. Traduit en allemand, en castillan et en italien.
  • Jérusalem 1099, Actes Sud, 1999. (ISBN 2742721657)
  • Roger II de Sicile. Un Normand en Méditerranée, Payot, 2001. (ISBN 2228894141)
    • Réédité en 2016 par Perrin, coll. Tempus. Traduit en italien et en polonais.
  • Éloge du mouton, Actes Sud, 2001.
  • Saint Bernard de Clairvaux, Fayard, 2003. (ISBN 2213649006) Traduit en polonais.
  • Un croisé contre Saladin. Renaud de Châtillon, Fayard, 2007. (ISBN 221363923X)

En collaboration :

  • (éd.) Mgr Paul-Augustin Lecœur : « Carnets de la guerre de 1970 », Rouen 1975.
  • (éd.) « Un dialogue de précurseurs. L’abbé Jean-Benoit Cochet et Jacques Boucher de Perthes à travers leur correspondance », Bulletin de la Société d’émulation d’Abbevile, tome XXIV, 5 1979.
  • Atlas de l’histoire de France, sous la direction de René Rémond, Perrin, 1996.
  • Jérusalem. Le sacré et le politique, sous la direction d’Elias Sanbar et Farouk Mardam-Bey, Actes Sud, 2000.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]