Pierre Aronnax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Aronnax
Illustration de Pierre Aronnax par Édouard Riou (1871)
Illustration de Pierre Aronnax par Édouard Riou (1871)

Origine Française
Sexe Masculin
Entourage Conseil (domestique)

Créé par Jules Verne
Romans Vingt mille lieues sous les mers (1869-1870)

Pierre Aronnax est un personnage fictif, héros du roman Vingt mille lieues sous les mers[1] de Jules Verne.

Le personnage[modifier | modifier le code]

Professeur suppléant au Muséum d'histoire naturelle de Paris et médecin, âgé de quarante ans, Aronnax est un homme enthousiaste et curieux de tout. Esprit très ouvert, tolérant et sociable, ne manquant pas d'humour, il demeure très diplomate. Au début du roman, il revient d'une exploration scientifique au Nebraska. Suite aux mystérieux évènements survenus dans différentes mers, ayant publié un in-quarto en deux volumes Les mystères des grands fonds sous-marins, il opte pour l'existence d'un narval géant. Il prend passage avec son domestique Conseil à bord de l'Abraham Lincoln, chargé de poursuivre le monstre. Après la destruction du navire, il est recueilli avec Conseil et le harponneur Ned Land à bord d'un sous-marin, le Nautilus, commandé par le capitaine Nemo. Dès lors, il va découvrir de visu les mondes qu'il avait décrit dans son livre. Tout au long de ce tour du monde sous-marin, devenu le narrateur du voyage, il sera partagé entre le désir de rester à bord de l'engin afin de compléter ses connaissances et celui de suivre ses deux compagnons décidés à fuir leur prison flottante.

De retour dans son pays, il publiera sa relation de voyage sous le titre Vingt mille lieues sous les mers.

Sources[modifier | modifier le code]

Pour illustrer le roman, Édouard Riou s'est inspiré d'une photographie de P.J. Delbarre, datant sans doute de 1868, représentant Jules Verne, de profil et les bras croisés. Il a donné ainsi à Aronnax les traits de son créateur[2].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Lengrand. Dictionnaire des Voyages extraordinaires. Tome I. Encrage. 1998.
  • François Angelier. Dictionnaire Jules Verne. Pygmalion. 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31562689b
  2. Eric Weissenberg : Quel visage pour Aronnax?. Bulletin de la Société Jules-Verne n° 101. 1992. Pages 30-31.