Pierre Armand Léopold de Guirard de Montarnal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Armand Léopold de Guirard de Montarnal, né le 17 octobre 1765 au Château de Sénergues, près d'Aurillac, Cantal et mort le 13 juillet 1786 à la Baie des Français, Lituya (Alaska)[1], est un navigateur français, membre de l'expédition de Lapérouse (1er août 1785 - 13 juillet 1786).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le naufrage de deux chaloupes dans la baie des Français en 1786 coûte la vie à vingt-et-une personnes dont Pierre Armand Léopold de Guirard de Montarnal.

Il est allié aux Resseguier, famille de la mère de Lapérouse.

Garde de la marine (11/07/1781), puis Enseigne de Vaisseau (26/06/1785).

  • Du 19 juin 1781 au 10 novembre 1781 : embarqué sur le Robuste ; passé sur le Tourterelle.
  • Du 3 novembre 1782 au 16 avril 1783 : embarqué sur le Diadème ; passé sur le Sceptre le 13 janvier 1783, désarmé à Brest.
  • Du 6 mai 1783 au 24 octobre 1783 : embarqué sur le Tiercelet ; désarmé à Brest.
  • Du 17 avril 1784 au 31 janvier 1785 : embarqué sur la Nymphe ; désarmé à Brest.
  • Le 11 juillet 1785 : sur la Boussole dans l'expédition de Lapérouse pour explorer l'océan Pacifique. Le 13 juillet 1786 il se noie à 20 ans, avec vingt autres marins dans le naufrage de deux chaloupes dans la Baie des Français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C'est avec la plus vive douleur que Lapérouse fit le récit de ce tragique évènement: de Montarnal, âgé de 21 ans, le seul parent que j'eusse dans la marine, et auquel j'étais aussi tendrement attaché que s'il eut été mon fils, jamais jeune officier ne m'avait donné plus d'éspérance

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Plongée magazine, no 16, « Vanikoro », sous-titré « Dernières nouvelles de La Pérouse », par Pierre Larue, p. 52
  • Le Mystère Lapérouse, ou le Rêve inachevé d'un roi, par l'association Salomon, éditions de Conti, mars 2008
  • Pierre Bérard, Le voyage de La Pérouse : Itinéraire et aspects singuliers, Albi, Un Autre Reg’Art, , 175 p. (ISBN 978-2-916534-60-2)
  • Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'Histoire maritime, Paris, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1508 p. (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0)
  • Étienne Taillemite, Marins français à la découverte du monde : De Jacques Cartier à Dumont d'Urville, Paris, éditions Fayard, , 725 p.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]