Pierre Allorge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Allorge est un botaniste français, spécialiste des cryptogames, né le à Paris où il est mort le .

Il était membre de la Société botanique de France dont il devint le président en 1913. Il présenta sa thèse de doctorat ès-sciences naturelles, intitulée « Les Associations végétales du Vexin français », à l'Université de Paris le 24 novembre 1922, le président du jury étant Gaston Bonnier. Il devint professeur titulaire de la chaire de cryptogamie au Muséum d'histoire naturelle à partir de 1933.

En 1930, il est l'un des fondateurs de la Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine de Montpellier, avec la fonction de vice-président.

Publications[modifier | modifier le code]

Outre de nombreux articles dans des revues spécialisées, il publia :

  • Essai de géographie botanique des hauteurs de l'Hautie et de leurs dépendances, mémoire présenté à la Faculté des sciences de Paris pour l'obtention du diplôme d'études supérieures (botanique), 1913
  • Les Associations végétales du Vexin français, dans la Revue générale de Botanique, 1922
  • Études sur la flore et la végétation de l'ouest de la France. II. Remarques sur quelques associations végétales du massif de Multonne. Concentration en ions II dans la bruyère à Sphaignes, 1926
  • Les Bombements de Sphaignes, milieu biologique, 1927
  • Brystheca Iberica, 1928
  • Matériaux pour la flore des algues d'eau douce de la Péninsule Ibérique. I. Hétérocontes, Euchlorophycées et Conjuguées de Galice, 1930
  • Les êtres vivants, 1937
  • Clés des mucorinées, 1939
  • La Végétation et les groupements muscinaux des montagnes d'Algésiras, 1945
  • Essai de bryogéographie de la Péninsule Ibérique, 1947
P.Allorge est l’abréviation botanique standard de Pierre Allorge.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI