Pierre-Yves Berhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Yves Berhin
Hamo1.jpg

Pierre-Yves Berhin, alias Hamo

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
NamurVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pierre-Yves Berhin, dit Hamo, est un illustrateur et musicien belge, né à Namur le .

Il est le dessinateur des séries BD Special Branch, L'envolée Sauvage, La Malbête et Noirhomme. Il est aussi accordéoniste diatonique, auteur et compositeur dans plusieurs formations allant du folk à la chanson française. Il est un des fondateurs du groupe de chanson française festive Camping sauvach.

Carrière[modifier | modifier le code]

Illustration[modifier | modifier le code]

Hamo en séance de dédicace.

Pierre-Yves Berhin débute sa formation dès l'âge de onze ans, à l'Académie des beaux Arts de Namur. Sept ans plus tard, une bourse lui est octroyée au moment d'entrer à Saint-Luc Liège, où il peaufinera son art. Il s'inscrit dans la section illustration, où il découvre la BD et décide de s'y atteler.

Un premier prix « Jeunes talents de la bande dessinée en Communauté française de Belgique » reçu lors de la fête de la BD à Andenne, en 2002, l'introduit dans le milieu. L'ASBL organisatrice, La grande ourse, lui donnera l'occasion de présenter quelques premières planches au Festival d'Angoulême et de nouer ainsi contacts avec les professionnels.

C'est sur Internet, ensuite, que d'autres relations se tissent, notamment au sein du forum thématique « Café salé »[1].

Après quelques publications d'histoires courtes dans le Journal de Spirou, (en 2005, aux côtés de Zidrou notamment) il signe avec ses comparses Antoine Maurel (Scénariste) et Benoît Bekaert (Coloriste) une première série chez Casterman. Noirhomme (polar fantastique) se décline en trois tomes : Ouverture (2007), Sacrifices (2008) et Échec (2010), porteurs chacun d'un titre en rapport avec la partie d'échecs qui se joue au cœur du Paris des années 1830.

En 2009, Hamo fait la connaissance du scénariste Roger Seiter (Fog, Dies Irae, HMS…), avec qui il publie une nouvelle série intitulée Special Branch. Un premier triptyque voit rapidement le jour (La course du Léviathan, L'agonie du Léviathan et L'éveil du Léviathan), publiés entre 2011 et 2013. Special Branch devient une série d'enquêtes en one shot, avec la sortie de Londres Rouge (2014) et de Paris la noire (2015).

En parallèle, il travaille avec Laurent Galandon sur le second diptyque de L'envolée sauvage, récit initialement dessiné par Arno Monin chez Grand Angle - Bamboo. On y suit le parcours mouvementé d'Ada et Lucja, deux petites juives dont la famille subit en 1942 la rafle du Vélodrome d'Hiver.

Il participe en 2014 au collectif de bande dessinée il était une fois 1914, aux côtés de Francis Carin, Marco Venanzi et Philippe Jarbinet.

Il illustre les aventures du jeune Barthélemy, dans La Malbête, récit inspiré du mythe de la bête du Gévaudan et édité en diptyque par Bamboo, collection Grand Angle.

Hamo travaille également dans l'illustration Jeunesse (Je bouquine - Bayard), le storyboard et la publicité.

Musique[modifier | modifier le code]

Pierre-Yves Berhin - Accordéoniste sauvach.

Pierre-Yves Berhin découvre l'accordéon diatonique à six ans et demi. Plus tard, il accompagne les danseurs de la Frairie des Masuis et cotelis jambois. Il anime ensuite des bals folks avec un groupe Crépuskull formé aux stages de Borzée et monte un trio de musique de rue (Folkaprika).

En 2001, il fait la connaissance de Rémi Decker aux rencontres internationales de Flanders Ethno. Ils remportent en 2002 le premier prix du Concours de duo du Festival des Luthiers et Maîtres sonneurs de Saint-Chartier, en France ainsi que l'équivalent belge flamand : le Speelmanstreffen de Gooik. Rejoints par Alon Tamir et Renaud Baivier sous le patronyme 'k voel me belg, ils sont remarqués par Didier Melon (Le Monde est un village - RTBF) et aligneront trois plages sur le  vol. 4 des disques souvenirs de l'émission.

Pierre-Yves Berhin est alors sollicité par le groupe Bruxellois néerlandophone Bub avec qui il expérimentera une forme de folk tournée vers le jazz et la fusion. Sans renier ses racines traditionnelles, le musicien s'oriente alors vers d'autres influences. En 2003, il fonde Camping Sauvach, projet de « musique festive aux accents tziganes » pour lequel il est compositeur mais également auteur de certains textes. Il produit avec Matthieu Hendrick 3 albums (Petit Monde en 2006, Du vent dans les plumes en 2008 et L'oiseau de nuit en 2012), qui verront se succéder deux chanteurs (Didier Galand et Matthieu Belette) mais aussi de nombreux musiciens et musiciens invités (Rémi Decker, Sophie Cavezetc.).

En 2013, après dix ans de scène et des centaines de représentations, le groupe met fin à ses activités. En 2014, Pierre-Yves Berhin rejoint Those Fucking Bells, un projet de chansons irlandaises de pub. 

Il a également collaboré avec Alix Leone (lauréate du Francoff' 2006 et du prix Belle à chanter en 2007), le Boyz Bande dessinée (aux côtés d'auteurs de BD tels que Janry, Batem, Gihef et Yvan Delporte), Raphy Raphaël et Les déménageurs (avec Yves Barbieux et Perry Rose).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Antoine Maurel et Hamo, NoirHomme, t. 1 : Ouverture, Bruxelles, Belgique, Éditions Casterman, coll. « Ligne d'Horizon », , 47 p. (ISBN 978-2203392717)
  • Antoine Maurel et Hamo, NoirHomme, t. 2 : Sacrifice, Bruxelles, Belgique, Éditions Casterman, coll. « Ligne d'Horizon », , 47 p. (ISBN 978-2203008823)
  • Antoine Maurel et Hamo, NoirHomme, t. 3 : Échecs et mat, Bruxelles, Belgique, Éditions Casterman, coll. « Ligne d'Horizon », , 47 p. (ISBN 9782203018471)
  • Roger Seiter et Hamo, SpecialBranch, t. 1 : La course du Léviathan, Paris, France, Éditions Glénat, coll. « Graphica », , 47 p. (ISBN 9782203018471)
  • Roger Seiter et Hamo, Special Branch, t. 2 : L'agonie du Léviathan, Paris, France, Éditions Glénat, coll. « Graphica », , 47 p. (ISBN 978-2723484329)
  • Roger Seiter et Hamo, Special Branch, t. 3 : La mort du Léviathan, Paris, France, Éditions Glénat, coll. « Graphica », , 47 p. (ISBN 2723490394)
  • Laurent Galandon et Hamo, L'envolée sauvage, t. 3 : Le lapin d'Alice, Charnay-lès-Mâcon, France, Éditions Bamboo, coll. « Grand angle », , 47 p. (ISBN 9782818922095)
  • Laurent Galandon et Hamo, L'envolée sauvage, t. 3 : La boite aux souvenirs, Charnay-lès-Mâcon, France, Éditions Bamboo, coll. « Grand angle », , 47 p. (ISBN 2818924081)
  • Roger Seiter et Hamo, Special Branch, t. 4 : Londres Rouge, Paris, France, Éditions Glénat, coll. « Graphica », , 47 p. (ISBN 2723497925)
  • Roger Seiter et Hamo, Special Branch, t. 5 : Paris la noire, Paris, France, Éditions Glénat, coll. « Graphica », , 47 p. (ISBN 9782344005590)
  • Aurélien Ducoudray et Hamo, La Malbête, t. 1 : Monsieur Antoine en Gévaudan, Paris, France, Éditions Bamboo, coll. « Grand Angle », , 47 p. (ISBN 2818932890)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Folkaprika (2 titres : Den Troll et Carlama) : Album Elles dansent nos racines - Production Folknam Musique Trad - 2004
  • (Bub) : album Bubinga (11 titres) Wildboard music
  • k voel me Belg : album Compilation 4 (Le monde est un village) Production RTBf
  • k voel me Belg (2 titres) Dansenfolk : (à préciser)
  • k voel me Belg (2 titres) Jongfolk :(à préciser)
  • k voel me Belg (2 titres : Tête froide et Le complexe du double rond-point) : album Elles dansent nos racines - Production Folknam Musique Trad - 2004
  • Camping Sauvach (un titre : Quai de Sambre suivi de Petit théâtre de verdure) : album Rues de Namur 1776-2006, Les musiciens de Folknam Musique Trad jouent Wandembrile, violoneux namurois du XVIIIe. Production Folknam Musique Trad - 2006
  • Camping Sauvach : album Petit Monde (11 titres) - Autoproduction - 2006
  • Camping Sauvach : album Du vent dans les plumes - Petit monde/JPR - 2008
  • Camping Sauvach : album L'oiseau de nuit - Petit monde - 2012
  • Alix Leone : album C'est là qu'on va - Team4Action - 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « 30 personnalités qui font bouger Namur », Le Vif - L'Express 26 octobre 2007.
  • « Parce qu'ils ont fait briller Namur », article de Vers l'Avenir, 15 janvier 2008.
  • « Camping Sauvach : la fête nomade », article de Rosetta Flochon dans VA.[Quoi ?].
  • Malonne Première no 236, juin 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]