Pierre-Roch Vigneron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vigneron (homonymie).
Pierre-Roch Vigneron
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maître
Distinction

Pierre-Roch Vigneron est un graveur et un peintre français né à Vosnon dans l'Aube, le [1], mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut l'élève de Claude Gautherot, dont il épousa la fille Uranie Gautherot[2], puis du baron Antoine-Jean Gros.

Né le , il fut enterré au cimetière du Montparnasse dans la XVIIIe division[3].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Bagnères-de-Bigorre, musée des beaux-arts Pierre-Salies, La prise de Missolonghi, don Achille Jubinal en 1858, n° d'inventaire, 858-1-615.
  • Libourne, musée des beaux-arts et d'archéologie, Christophe Colomb montrant ses fers à Ferdinand et Isabelle, 1819, n° d'inventaire, D.820.1.4.
  • Troyes, musée d'art d'archéologie et de sciences naturelles, Le retour du bal, avis aux mères don de Mira Vigneron en 1874, n° d'inventaire, 874.5.1.
  • Versailles, musée Lambinet, Le général Foy, n° d'inventaire, 20.
  • Versailles, musée du château, Portrait de Maximilien Robespierre en habit de député du Tiers État, d'après un pastel d'Adélaïde Labille-Guiard (1791),

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Pierre-Roch Vigneron sur la base Léonore.
  2. Née le 30 mars 1795 et morte le 5 octobre 1870. Ils ont une fille, Marie-Mira Vigneron, peintre de portraits, née le 28 septembre 1817 et morte le 4 juin 1884. Sources épitaphes relevées sur la tombe et publiées en 1886.
  3. , H. J., « Épitaphes de peintres relevés dans les cimetières parisiens », Revue de l'art français ancien et moderne, 1886, p. 207.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Duchesne, Musée de peinture et de sculpture; ou, Recueil des principaux tableaux, statues et bas-reliefs des collections publiques et particulières de l'Europe, Paris, Audot, 1831.
  • « Nécrologie », Chronique des arts et de la curiosité 1871-1872, p. 378.
  • Paul Marmottan, L'École française de peinture, 1789-1830.
  • Philippe Neagu, « Un témoignage inédit du peintre P.R. Vigneron sur le baron Gros », Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français, Paris, 1978, p. 245 et ss.
  • (en) Bénézit (ISBN 9780199773787 et 9780199899913, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :