Pierre-Olivier Scotto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scotto.
Pierre-Olivier Scotto
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité

Pierre-Olivier Scotto est un acteur, auteur dramatique et metteur en scène de théâtre né en 1954.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris aux classes de Jean-Paul Roussillon, Antoine Vitez et Marcel Bluwal, il entre à la Comédie-Française et y passe cinq années.

En 1979, il coréalise, avec Bruno Decharme et Isabelle Guiard, un documentaire de long-mètrage: « Lourdes, Bernadette et les autres ». Il quitte le Français pour mettre en scène et crée, avec Bruno Decharme, Isabelle Guiard, Jean-Paul Schintu et Martine Feldmann, Le Théâtre de l’Escalier d’Or, où l’accent sera mis sur la création contemporaine. Il commence alors à écrire ses propres textes.

L’homme de théâtre se fait aussi homme de plume. Sa couleur fondamentale est l’humour. Pour le théâtre, il écrit d’abord des monologues dont la matière est puisée dans son autobiographie : l’enfance avec Haut comme la Table, et l’adolescence avec Le Lycéen, qui rencontrent un grand succès (plus de 500 représentations dont six mois au Théâtre Grévin à Paris). Avec Le Quadr, il révèle une écriture toujours pleine d’humour, mais teintée cette fois d’une causticité qu'on ne lui connaissait pas jusqu’alors.

En 1995, il écrit sa première pièce : Le Mal de Mère, mise en scène par Françoise Seigner, dans laquelle il joue avec Tsilla Chelton pendant plus de 400 représentations à Paris (Théâtre de la Madeleine et Théâtre du Palais-Royal) et en tournée - trois nominations aux Molières: Meilleure Pièce de Création, Meilleur Auteur, Meilleure Comédienne. Cette pièce est traduite et jouée dans le monde entier.

Il joue à la Comédie de Saint-Étienne le rôle principal dans « les Variations Goldberg » de Tabori avec Clémentine Célarié. Grand succès.

En 1999, sa deuxième pièce, Le Ciel est Egoïste ?, écrite avec Martine Feldmann, est créée avec Tsilla Chelton, Françoise Seigner et Stéphane Bierry, dans une mise en scène de Pierre Aufrey au Théâtre d’Esch (Luxembourg) puis au Théâtre de Suresnes avant d’être à l’affiche du Théâtre du Palais-Royal pendant cinq mois.

Il réalise pour le cinéma son premier long métrage, d’après la pièce de David Decca : Le Roman de Lulu, avec Thierry Lhermitte, Claire Keim, Patrick Bouchitey et lui-même, sorti sur les écrans en avril 2001. (Lambart Productions)

Il joue à Paris, au Théâtre du Ranelagh, puis dans le cadre du Festival d’Avignon 2001, au Théâtre du Chêne Noir, Faux Frère(s), une pièce coécrite avec Martine Feldmann qui en signe également la mise en scène et où il a comme partenaire Thierry Beccaro. Faux Frère(s) a été repris au Petit Théâtre de Paris en mai et juin 2002.

En 2002, il part travailler au Canada. Il monte avec Martine Feldmann la pièce La boutique au coin de la rue (Tirée du film de Lubitsch Shop around the corner et Le ciel est égoïste à Montréal et dans tout le Québec.

En 2003, il cosigne avec Martine Feldmann La Belle Mémoire, à l’affiche du Théâtre Hébertot à Paris. Trois nominations aux Molières 2004 : Meilleur spectacle de langue française, Meilleure actrice, Meilleur espoir masculin.

En 2005, Martine Feldmann et Pierre-Olivier Scotto signent une nouvelle comédie, Jeux d’rôles, au Théâtre Marigny, avec Sonia Vollereaux, mise en scène Marion Sarraut. Le spectacle reçoit un accueil public et critique très enthousiaste puis est repris à Paris au Théâtre du Funambule. 200 représentations.

En 2007, il écrit et interprète Prédateurs avec Thierry Beccaro dans une mise en scène de Marion Sarraut au théâtre Rive Gauche pendant quatre mois. Captation pour la télévision.

En 2008, il coréalise avec Julie Carcuac une fiction Planète Jeunes.

En 2010-2011, deux de ses pièces sont en tournée : - Le Mal de Mère, une nouvelle création avec Marthe Villalonga et Bruno Madinier au théâtre de la Tête d’Or à Lyon dans une mise en scène d’Isabelle Ratier (Productions Artémis) 100 représentations. - Coach, une nouvelle comédie qu’il joue avec Amanda Delépine et Thierry Beccaro, dans toute la France (Productions Théâtre et Comédie)

En 2010, création de Coach à Paris au théâtre Saint-Georges avec Thierry Beccaro, Valérie Vogt et Pierre-Olivier Scotto -. Mise en scène de Julie Carcuac. 100 représentations.

En 2011, Il crée une nouvelle pièce Le Désir avec Nicole Calfan, Laëtitia Milot et Pierre-Olivier Scotto – Mise en scène de Philippe Hersen.

Il prépare en tant que réalisateur, son deuxième long-métrage adapté de sa pièce « Le Mal de Mère » (Lambart Productions)

Il a été promu Chevalier des Arts et Lettres.[réf. souhaitée]

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Haut comme la table
  • Le Temps des copains
  • Les Contes d'un lycéen
  • Le Mal de mère
  • Le ciel est égoïste
  • Faux frère(s)
  • La Belle Mémoire de Pierre-Olivier Scotto et Martine Feldmann
  • Une histoire de pères
  • Prédateurs

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]