Pierre-Louis Flouquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-Louis Flouquet
Victor Servranckx 011.JPG
de gauche à droite : en haut, René Magritte, E. L. T. Mesens, Victor Servranckx, Pierre-Louis Flouquet, Pierre Bourgeois ; en bas, Georgette Berger, Pierre Broodcoorens, Henriette Flouquet
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Pierre-Louis Flouquet, né à Paris 6e le [1] et mort à Dilbeek le , est un peintre abstrait et poète belge[2].

Établi à Bruxelles à partir de 1910, il étudie durant la Première Guerre mondiale à l'Académie des Beaux-Arts. Il y fait la connaissance de René Magritte avec qui il partage un atelier.

Avant-garde[modifier | modifier le code]

En 1922, il fonde avec d'autres la revue bruxelloise 7 Arts.

Œuvre picturale[modifier | modifier le code]

Flouquet cesse de peindre en 1934.

Poésie[modifier | modifier le code]

Publie 21 recueils de poésie, fonde avec Arthur Haulot la Biennale poétique[3] de Knokke.

Journalisme[modifier | modifier le code]

Collabore à la revue Bâtir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance n° 6/640/1900.
  2. « Dictionnaire des Peintres belges : Flouquet, Pierre-Louis », sur balat.kikirpa.be, IRPA, (consulté le 8 juin 2010)
  3. Joost De Geest, 500 chefs-d'œuvre de l'art belge, vol. 1, Bruxelles, Éditions Racine, , 1re éd., 512 p. (ISBN 978-2-87386-470-5, lire en ligne), p. 189

Liens externes[modifier | modifier le code]