Pierre-François Choullat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-François Choullat
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
BelfortVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
BanquierVoir et modifier les données sur Wikidata

Pierre-François Choullat, né le à Porrentruy et mort le à Belfort, est un banquier suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du maire Pierre-François, il est élève au collège jésuite de Porrentruy, puis docteur en droit. Avocat et banquier, il devient conseiller, lieutenant en 1713, maître-bourgeois de Porrentruy en 1717, puis receveur général des contributions en 1731.

Il joua un important rôle lors des troubles survenus dans l'évêché de Bâle entre 1726 et 1740, comme conseiller des campagnards ajoulots, qui le surnommait Père de la Patrie, et comme défenseur des droits de sa ville contre le pouvoir du prince-évêque.

En 1736, il fut destitué de ses fonctions, et, en 1740, condamné à mort, mais vit sa peine commuée en détention à perpétuité par Mgr von Reinach.

Il se retira alors, en 1751, chez le frère de sa femme, le curé Théodoric-Joseph Münch, à Rouffach.

Beau-frère par alliance de Jean-Georges Bruat, il est le grand-père de Jean-Xavier Bureau de Pusy et du général Marie-Guillaume Daumas, ainsi que l'arrière grand-père du général Gabriel Gaspard Achille Adolphe Bernon de Montélégier.

Sources[modifier | modifier le code]