Pierre-Frédéric-Guillaume d'Oldenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre-Frédéric-Guillaume
Titre
Duc d'Oldenbourg

37 ans, 11 mois et 26 jours
Prédécesseur Frédéric-Auguste Ier
Successeur Pierre Ier
Biographie
Dynastie Maison d'Oldenbourg
Nom de naissance Peter Friedrich Wilhelm von Oldenburg
Date de naissance
Lieu de naissance Eutin
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès Plön
Sépulture Cathédrale de Lübeck
Père Frédéric-Auguste Ier
Mère Ulrique-Frédérique-Wilhelmine de Hesse-Cassel

Pierre-Frédéric-Guillaume d'Oldenbourg
Duc d'Oldenbourg[1]

Pierre-Frédéric-Guillaume, né le et mort le , est duc titulaire d'Oldenbourg de 1785 à sa mort. Il souffre d'une maladie mentale qui l'empêche d'exercer le pouvoir, et c'est en réalité son cousin et héritier putatif Pierre-Frédéric-Louis qui gouverne le duché d'Oldenbourg durant cette période.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-Frédéric-Guillaume est le seul fils du duc Frédéric-Auguste Ier d'Oldenbourg et de son épouse Ulrique-Frédérique-Wilhelmine de Hesse-Cassel. Il étudie à l'université de Kiel de 1769 à 1771, puis il effectue son Grand Tour accompagné du philosophe Johann Gottfried von Herder[2]. Il se rend notamment à Darmstadt et à Strasbourg, où il rencontre Goethe[3].

En 1773, Pierre-Frédéric-Guillaume est élu coadjuteur de la principauté épiscopale de Lübeck, une principauté épiscopale gouvernée par son père depuis 1750. Il présente des signes de dépression qui éclatent au grand jour en 1775, alors qu'il est en route pour épouser sa fiancée, la princesse Charlotte de Hesse-Darmstadt. Le mariage est annulé et le jeune prince déclaré inapte à gouverner le . Son cousin Pierre-Frédéric-Louis est choisi pour administrer en son nom Lübeck, puis l'Oldenbourg à la mort de Frédéric-Auguste en 1785[4],[3].

Après la mort de Frédéric-Auguste, Pierre-Frédéric-Guillaume réside au château de Plön, un don du roi Christian VII de Danemark. Il y meurt le à l'âge de 69 ans, permettant à Pierre-Frédéric-Louis de devenir duc d'Oldenbourg de plein droit[5].

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hans Friedl, « Paul Friedrich August », dans Biographisches Handbuch zur Geshichte des Landes Oldenburg, Isensee Verlag, (ISBN 3-89442-135-5), p. 561-562.
  • (de) August Mutzenbecher, « Peter Friedrich Wilhelm », dans Allgemeine Deutsche Biographie, vol. 25, Duncker & Humblot, (lire en ligne), p. 469.

Liens externes[modifier | modifier le code]